Judo

Sami Chouchi relève un nouveau défi en -90 kg : "un vrai challenge, mais toujours les mêmes objectifs"

"J’ai franchi le cap en -73, je le fais maintenant en -81. Je vais le faire en -90. Jamais deux sans trois !"

A 29 ans, Sami Chouchi change de catégorie. Nouveau défi pour le judoka belge. Le Bruxellois ne croisera plus Matthias Casse sur les tatamis en moins de 81 kg. Il monte dans la catégorie de poids supérieure en moins de 90 kg. "Ça n’a pas été une décision facile mais elle me trottait dans la tête depuis quelques mois" déclare l’ancien vice-champion d’Europe.

"J’ai pris une grande décision pour la suite de ma carrière sportive" ajoute le judoka belge. "Cela s’explique par une prise de poids plus conséquente dernièrement. Mon poids oscille entre 87 et 90 kg. Ma situation familiale est de plus en plus prenante aussi. (Ndlr: il est devenu papa pour la 2e fois cette année). Concilier mon travail d’athlète et mes pertes de poids, c’était vraiment très difficile. Et en plus, il y a une concurrence avec Matthias Casse depuis 4-5 ans. Je pensais pouvoir passer le cap et un jour dépasser Matthias mais avec mon style de vie aujourd’hui, ce n’est pas possible. Je dois me rendre à l’évidence. C’est "time" (sic) pour moi et il est temps de m’aligner sur un nouveau challenge en moins de 90 kg".

C’est un tournant important dans son parcours sportif. Plusieurs raisons sont donc à l’origine de sa décision, mais c’est surtout la prise de poids qui a été l’élément déclencheur.

"Ces dernières années, j’étais à 85-86 kg maximum" explique Sami Chouchi. "Mais depuis janvier 2022, j’ai vu un nouveau chiffre sur la balance... (rires). Le premier chiffre a changé pour la première fois. Je me suis quand même posé la question et j’en ai discuté avec mon staff et Cédric Taymans, le directeur technique de la fédération de judo".

Depuis janvier 2022, j’ai vu un nouveau chiffre sur la balance... (rires)

Une nouvelle catégorie avec les JO en point de mire

C’est la deuxième fois de sa carrière que Sami Chouchi passe dans la catégorie de poids supérieure. Après avoir été en concurrence avec Dirk Van Tichelt en -73, le judoka belge a fait le bond en -81 kg. Changement de catégorie en 2016. Une transition réussie. Sami Chouchi gravit les échelons et s’installe parmi les cadors de la catégorie. Mais dans sa nouvelle "caté", le Bruxellois est barré par un autre Belge, Matthias Casse. Chouchi faisait partie des judokas "qualifiables" pour les Jeux de Tokyo. Mais lors des JO, il ne peut y avoir qu’un seul judoka par pays et par catégorie dans le tournoi olympique.

Ce nouveau changement de catégorie n’est pas anodin. Il va passer de la 6e place mondiale en -81kg et repartir à zéro dans le ranking en moins de 90 kg. Mais dans cette catégorie, la place est libre. A 18 mois des JO de Paris, Sami Chouchi change de catégorie pour tenter de vivre son rêve olympique.

"Durant toute ma carrière, j’ai essayé de faire des choses pour mériter d’aller aux Jeux", raconte le médaillé de bronze du dernier Euro. "Je n’ai jamais vraiment voulu me qualifier par la petite porte. Je n’ai jamais voulu être un figurant aux Jeux Olympiques. Maintenant, c’est un challenge de me qualifier en si peu de temps. J’ai envie d’être dans les favoris. Ça, ça va être un vrai challenge pour moi. J’aime bien ça et j’espère juste qu’à la fin, je serai content de ce que j’ai accompli".

Sa saison commencera fin janvier au Grand Prix du Portugal. Ce seront ses grands débuts dans sa nouvelle catégorie. Le Belge enchaînera ensuite par les Grands Chelems de Paris et Tel Aviv en février.

"Mon premier objectif, c’est de performer lors de mes 3 premières compétitions. Après, on fera un premier bilan" affirme le judoka qui vit avec sa famille en Suède. "Ce sera compliqué de passer d’un statut de favori en –81 kg à un statut d’outsider, mais j’ai déjà connu les deux statuts".

Recommencer en bas de l’échelle et affronter les têtes de série. C’est un passage obligé sur la route des JO de Paris pour Sami Chouchi. Il devra gagner des combats, enchaîner les tournois pour grimper dans la hiérarchie... et tenter de décrocher sa qualification olympique pour Paris.

"La seule chose qui ne change pas par rapport à ma période en -81 kg, c’est ma manière de penser et mes objectifs", conclut le Belge de 29 ans. "Être performant. Pour moi, c’est ce qui compte. Arriver en forme à ces Jeux Olympiques, c’est mon objectif. Aller chercher cette médaille, ça représenterait une consécration. Le sommet de ma carrière ? Joker... (rires)".

Le judoka belge, Sami Chouchi monte en -90kg pour tenter de vivre son rêve olympique
Le judoka belge, Sami Chouchi monte en -90kg pour tenter de vivre son rêve olympique © Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous