RTBFPasser au contenu
Rechercher

Sammy Hagar rend hommage à Little Richard

Sammy Hagar rend hommage à Little Richard
28 mai 2020 à 12:28Temps de lecture1 min
Par Marie-Amélie Mastin

Sammy Hagar and the Circle a proposé une cover du classique de 1957 de Little Richard, “Keep a-Knockin”, en hommage au pionnier du rock and roll décédé ce 9 mai à l’âge de 87 ans des suites d’un cancer des os.

“J'ai eu un mal fou à enregistrer ce titre: chaque fois que je l'entamais, je jouais "Rock ‘n’ Roll" de Led Zeppelin", a expliqué Sammy Hagar. “J'ai dû m'y reprendre à trois fois. Mon batteur préféré et mon chanteur préféré de tous les temps. Que la musique de John Bonham et Little Richard vive longtemps"!

Il est vrai que les intros des deux morceaux présentent des similitudes réelles. Son fils, Jason Bonham, joue avec Sammy Hagar dans son band "The Circle": "Jason sait, tout le monde le sait d'ailleurs, que John Bonham l'a volée à Little Richard. Il joue à la batterie ce que Little Richard chantait."

Sammy Hagar and the Circle — qui rassemble aussi d'anciens membres de Van Halen, le bassiste Michael Anthony et le guitariste Vic Johnson — a posté de manière hebdomadaire des vidéos confinées, dont des covers des Who, “Won’t Get Fooled Again”, de Buffalo Springfield, "For What It’s Worth”, d'AC/DC, "Whole Lotta Rosie", de Bob Marley and the Wailers, “Three Little Birds", et de Van Halen, “Good Enough.”

Sammy Hagar & The Circle - "Keep A-Knockin'" Little Richard (1932 - 2020) (Lockdown Sessions No. 7)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sammy Hagar & The Circle - "Won't Get Fooled Again" (Lockdown Sessions No. 2)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sammy Hagar & The Circle - AC/DC “Whole Lotta Rosie” (Lockdown Sessions No. 5)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Loading...

Sammy Hagar & The Circle - "Good Enough" (Lockdown Sessions No. 3)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Loading...

On apprenait vendredi que le défunt artiste reposera à la Oakwood University à Huntsville en Alabama, et qu'une statue sera érigée devant sa maison d'enfance à Macon, en Géorgie.

Énormément d’hommages ont afflué de toutes parts depuis son décès, dont celui de Paul McCartney : "Aux débuts des Beatles, nous avons joué avec lui à Hambourg et avons appris à le connaître. Il nous laissait traîner avec lui dans sa loge. C’est comme ça que j’ai pu assister à ses rituels d’avant concert : il se faisait d’abord une fumigation au-dessus d’un bol d’eau chaude avec un linge sur la tête, puis il s’avançait vers le miroir en disant "je ne peux rien y faire, je suis beau", et c’était tellement vrai !"

Découvrez quelques prestations remarquables de Little Richard dans notre dossier ici.

Articles recommandés pour vous