RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Samuel Bastien et son "choix du cœur" pour le Congo : "Je ne me suis pas dit que la porte était fermée chez les Diables"

Samuel Bastien et son "choix du cœur" pour le Congo : "Je ne me suis pas dit que la porte était fermée chez les Diables"

Football - Standard

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

11 sept. 2021 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda avec Pierre Capart

Samuel Bastien a remis les compteurs à zéro après la lourde défaite du Standard face à l’Union Saint-Gilloise 4-0 et s’apprête à reprendre l’aventure en Pro League face à Seraing dimanche. Entre les deux matches, le médian de 24 ans s’est rendu au Congo où il a été convoqué pour la première fois avec l’équipe nationale.

S’il n’a pas pu joué car il n’était pas qualifié, Bastien en a profité pour régler les derniers détails administratifs et s’imprégner de l’ambiance en sélection.

Actif chez les U21 belges à 13 reprises, le médian liégeois a hâte d’entamer sa nouvelle aventure. "J’espère que je pourrai aider l’équipe dès le prochain rassemblement. Je n’étais pas qualifié mais le coach voulait que je vois le groupe", a expliqué Bastien en conférence de presse vendredi. Celui-ci a plusieurs fois répété que le choix de la RDC était un "choix du cœur" pour lui.

"Je n’ai pas du tout l’impression que c’était bouché chez les Diables rouges. Je n’ai pas fait une bonne saison l’année dernière mais je connais mes qualités. Ce n’est pas parce que j’ai fait cette mauvaise saison que je me suis dit qu’en Belgique la porte était fermée. Pas du tout. J’aurais pu encore attendre. J’ai fait ce choix-là car c’était le choix du cœur. Cela n’a rien à voir avec le fait que je trouvais que j’étais bouché en équipe belge."

Le voyage de Bastien au Congo cet été durant ses vacances a semble-t-il été déterminant dans sa prise de décision. "J’avais déjà ça en tête mais mon voyage a été un appui pour ma décision. C’est quelque chose de réfléchi avec ma famille aussi. J’ai vu de mes propres yeux, la réalité des choses. On voit plein de choses qui nous font réfléchir. On se dit qu’ici en Belgique, on a de la chance et on est bien. Là-bas, les gens sont heureux avec rien. C’est un voyage qui m’a marqué et dont j’ai pu tirer beaucoup de leçons."

"Contre l’Union, c’était indigne d’un club comme le Standard"

Lors de la conférence de presse, Bastien est aussi revenu sur la prestation des Liégeois face à l’Union avant la trêve.

"C’était un match indigne d’un club comme le Standard. On en est tous conscients. On sait ce qui n’a pas été. La mentalité n’était pas là du tout par moments. On a fait un débrief après notre retour de sélection. Quand on a vu les images, on était tous un peu choqués de notre prestation. Quand on voit notre noyau, on a un noyau de qualité. C’est râlant qu’on n’arrive pas à trouver cette régularité au fil des matches. On montre contre des bonnes équipes qu’on est capable de faire certaines choses. C’est ça le plus frustrant", a déclaré Bastien.


►►► À lire aussi : Mbaye Leye avant le derby à Seraing : "Le Standard s’attend à une chaude réception "


 

Articles recommandés pour vous