Champions League - Foot

Sans-faute, défense de fer, efficacité, Hoefkens, les chiffres qui permettent au Club Bruges de rêver plus grand

© Tous droits réservés

05 oct. 2022 à 08:00Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

Trois matches, trois victoires, le FC Bruges réalise un début de campagne incroyable en Ligue des Champions. Derrière ses trois succès et ce sans-faute, il y a d’autres chiffres qui permettent aux "Blauw en Zwart" de rêver grand, voire très très grand.

9/9 : Un départ canon qui assure quasiment la qualification

Les chiffres sont faits pour être démentis mais il y a quand même des stats qui sont parlantes. Sur les 81 précédents en Coupe d’Europe, l’équipe qui a réussi à gagner ses trois premiers matches, s’est… toujours qualifiée pour la suite de la compétition. Avec 6 points d’avance sur ces trois adversaires, le Club peut voir venir et passera l’hiver (en C1 ou au pire en C3) sauf énorme catastrophe.

Si Bruges s'extirpe de cette phase de groupe, ce sera un immense exploit. Seuls La Gantoise (2015-2016) et Anderlecht (2000-2001) sont parvenus à le faire côté belge au 21e siècle.

Hoefkens le porte-bonheur

Carl Hoefkens connaît un baptême du feu fabuleux dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Il a remporté les trois premiers matches de C1 de sa carrière. Un exploit rare qui ouvre des perspectives insoupçonnées. Avant le T1 brugeois, cinq entraîneurs ont réussi ce triplé inaugural… quatre d’entre eux ont au moins atteint… la finale ! Pep Guardiola (FC Barcelone), Roberto Di Matteo (Chelsea) et Hansi Flick (Bayern Munich) l’ont gagnée. Diego Simeone (Atletico) s’est incliné.

Loading...

Une défense de fer, un Mignolet souverain

270 minutes et toujours pas le moindre but encaissé ! L’accès du but brugeois est fermé au double tour. Ce n’est pas courant pour un club belge en Ligue des Champions et cela contribue forcément aux bons résultats brugeois. Avant les matches de ce mercredi soir, il n’y a que deux autres équipes qui ont gardé leurs buts inviolés : le Bayern Munich et le Real Madrid (qui n’a joué que deux fois).

Simon Mignolet, encore brillant face aux Colchoneros, contribue évidemment à cette invincibilité. Avec 13 arrêts, il affiche le 4e total dans ce domaine derrière Pasveer (Ajax, 16), McGregor (Glasgow, 15) et Onana (Inter, 14). Parmi les gardiens les plus sollicités, il est le seul à avoir gardé systématiquement le zéro. Ses "collègues" ont respectivement encaissé 8, 5 et 2 fois.
 

Une attaque efficace, Jutgla chirurgical

Avec 7 buts marqués, le Club Bruges présente la troisième attaque de C1. Il n’y a que Naples (13) et le Bayern Munich (9) qui on fait mieux. Ce sont aussi les deux équipes qui ont réalisé un 9/9. Le FCB "score" moins mais il est beaucoup plus efficace. Les Partenopeï (69 tentatives) et les Bavarois (56) arrosent le but adverse, pour seulement 30 frappes côté brugeois.

Les cinq buteurs "Blauw en Zwart" ont fait mouche depuis l’intérieur de la surface. Ferran Jutgla est le symbole de cette réussite chirurgicale. L’ex-joueur du FC Barcelone a tiré cinq fois, il a cadré à quatre reprises pour deux buts.

Attention à l’engagement !

En trois rencontres, les FCB ont récolté… 10 jaunes. Ce qui en fait l’équipe la plus avertie avec le Bayer Leverkusen. Trois joueurs (Odoi, Sylla et Onyedika) sont déjà menacés de suspension en cas de carton supplémentaire. Quatre autres joueurs (Nielsen, Sowah, Buchanan, Mignolet) ont aussi été jaunis.

Déjà une bonne affaire financière

Une victoire en Ligue des Champions rapporte 2,8 millions d'euros. Au-delà de la prime de qualification (déjà acquise), le Club a donc fait rentrer 8,4 millions d'euros dans ses caisses.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous