RTBFPasser au contenu
Rechercher

Info

Sans troisième dose de vaccin pour les ados, les voyages de rhéto seront compliqués

03 févr. 2022 à 16:43Temps de lecture1 min
Par Mathieu Van Winckel

Les mineurs ne sont toujours pas autorisés à recevoir une troisième dose de vaccination anti Covid en Belgique. Et pourtant pour certains adolescents, la question va devenir cruciale. Les écoles s’arrachent les cheveux pour organiser les voyages de rhéto. Au collège Saint-Michel à Gosselies, la destination cette année c’est la Slovénie. Un voyage qui n’est pas encore gagné. Surtout pour ceux qui n’auront pas encore 18 ans d’ici le départ. Ceux-là n’ont, pour le moment, pas accès à la troisième dose de vaccin… Pas accès à certaines destinations.

"Je ne vais pas pouvoir changer ma date d’anniversaire", explique Valérie 17 ans. "Si on a l’autorisation, je me fais vacciner tout de suite mais en attendant, on ne sait pas. Et ça me ferait mal que ceux qui ont 18 ans puissent partir et pas moi. Mais si c’est comme ça, je ne pourrai rien y faire." Actuellement, la Slovénie accepte aussi les tests PCR négatif à l’entrée. Mais pour Mathias Ruelle, professeur de géographie, "ce sera très compliqué à organiser. Si certains élèves sont positifs en dernière minute et s’il faut faire des tests en arrivant sur place, on va devoir scinder le groupe et qu’est-ce qu’on ferait de ceux qui sont positifs une fois là-bas ?"

Alors à quelques semaines du départ, on rivalise d’idées quitte à revoir la destination. Rien n’a encore été signé pour pouvoir réagir, annuler, adapter. "Des profs nous ont proposé de partir plutôt à la mer", nous dit Raquel, 18 ans. "Ce serait moins fun mais au moins ce serait quelque chose. On serait terriblement déçus de ne pas pouvoir partir." Le prof de géo lance alors un message aux autorités. "Il faudrait que les gouvernements et les ministres se mettent d’accord au niveau européen. On parle de tourisme, de voyage, il faut qu’ils se mettent d’accord."

Actuellement les voyages avec nuitées restent interdits pour les écoles. Encore une barrière. Qui pourrait être levée d’ici les vacances de carnaval.


 

Sur le même sujet

Coronavirus : l'Agence européenne des médicaments autorise le booster Pfizer pour les plus de 12 ans et Moderna pour les 6-11 ans

Belgique

Les ados wallons et bruxellois pourront recevoir leur dose booster contre le Covid-19 en Flandre

Politique

Articles recommandés pour vous