Santé : les hommes transgenres de moins de 25 ans pourront bénéficier d’un remboursement pour les contraceptifs

Image d'illustration
18 févr. 2022 à 19:39Temps de lecture1 min
Par Belga

Un homme transgenre de moins de 25 ans pourra désormais accéder, avec prescription médicale, à un remboursement des moyens contraceptifs dans les mêmes conditions qu’une femme. Le conseil des ministres a approuvé vendredi l’extension de la gratuité des contraceptifs aux hommes transgenres, sur proposition de Sarah Schlitz, secrétaire d’État à l’Égalité des genres, et de Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé publique.

Jusqu’ici, l’arrêté royal prévoyant le remboursement intégral des moyens contraceptifs pour les moins de 25 ans ou pour les personnes disposant du statut d’intervention majorée (BIM) précisait qu’il concernait les femmes. Un homme transgenre, ayant modifié sa carte d’identité pour qu’elle corresponde à sa réelle identité, mais disposant toujours d’une corporalité lui permettant une grossesse, ne pouvait dès lors pas accéder à ce régime particulier lorsqu’il y était éligible, explique le cabinet de Sarah Schlitz dans un communiqué.

"Il est fondamental pour moi de garantir à toutes et tous les mêmes droits à disposer de leurs corps. Cela passe par un accès égal aux contraceptifs. […] Je me félicite de ce pas en avant, d’autant que les hommes transgenres font partie des publics à risque de grande précarité", pointe la secrétaire d’État.

 

Sur le même sujet

La gale est de retour : le billet d'humeur de Marianne Virlée

C'est pas fini

Les transgenres ont moins de chance d’être retenus pour un entretien d’embauche (- 29%)

Articles recommandés pour vous