Save My Soul : Marlena Shaw

Marlena Shaw
06 déc. 2021 à 12:45Temps de lecture1 min
Par Jean-Yves Louis

Elle fut, tour à tour, star du disco, icône de la soul music et chanteuse de jazz à la tessiture remarquable…

Née Marina Burgess en septembre 1942 dans la banlieue de New-York, elle fut découverte par l’équipe du label Chess, et signe son premier contrat en 1966 avec, directement, un premier album qui sort sur Cadet Records. Cadet, la filiale du label Chess, fut créée au milieu des années cinquante et spécialisé dans le jazz, d’abord sous le nom d’Argo puis simplement Cadet en 1965 ! Et des musiciens comme Ramsey Lewis, Sonny Stitt ou Gene Ammons vont faire les belles heures du label.

Marlena Shaw ne va s’illustrer dans la soul music que quelques années avant de bifurquer vers le jazz dès 1972 en passant chez Blue Note, l’ultime référence ! Elle fut d’ailleurs la première femme à signer chez Blue Note. Parmi ses grands succès dans la soul music : ''California Soul'' (écrit par le tandem Ashford & Simpson) ou le titre qui nous intéresse : ''Brother Who Are You''.

 

www.bluenote.com/artist/marlena-shaw

Publié en 1967 sur Cadet Records, ''Brother Who Are You'' est en fait une reprise. On doit ce titre à Oscar Brown Jr, poète et activiste du Mouvement des droits civiques, musicien, chanteur et compositeur, qui aurait, paraît-il, écrit plus de 1000 chansons, dont seulement une bonne centaine fut publiée. ''Brother Who Are You'' fut donc interprété la première fois en 1959 par la chanteuse Abbey Lincoln puis, après quelques reprises, par Marlena Shaw en 1967. Le titre fut ensuite repris des dizaines de fois, devenant un classique.

Loading...

Save My Soul

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Replongeons dans cette période bénie, entre sixties et seventies, une époque où les 45 tours se vendaient par millions, et parmi ces quantités astronomiques de galettes, des disques tantôt rares, tantôt introuvables, que les DJ’s de l’époque faisaient tourner dans les clubs branchés et spécialisés en soul music.

Réécoutez les séquences dans leur intégralité ici.

''Save My Soul'' avec Jean-Yves Louis, le lundi à 13h45 sur Classic 21 dans Lunch Around The Clock, en podcasting via classic21.be et les plateformes de téléchargement.

Sur le même sujet

Norman Whitfield et les Temptations, grands noms de la soul music et du funk

Save my Soul

Retour à Detroit avec The Fantastic Four et le label Ric-Tic, concurrent direct de la Motown dans les 60’s

Save my Soul

Articles recommandés pour vous