RTBFPasser au contenu
Rechercher

Save My Soul : Tami Lynn - I’m Gonna Run Away From You

16 juil. 2021 à 09:45Temps de lecture2 min
Par Jean-Yves Louis

Lorsqu’on évoque les chanteuses de soul music, on pense immédiatement à Aretha Franklin et Diana Ross. On pense moins à Etta James, Gladis Knight ou Roberta Flack. Et puis plus rien, quel dommage ! Oubliées les Sugar Pie DeSanto, Timi Yuro, Shirley Ellis… Qu’elles sont nombreuses toutes ces chanteuses aux voix exceptionnelles comme celle de Tami Lynn !

Tami Lynn fut une choriste très réputée, en backing vocal pour Dr. John, Sonny & Cher, Wilson Pickett et même les Rolling Stones pour l’album ''Exile on Main Street''. Malheureusement, sa carrière musicale n’a jamais vraiment décollé. Elle commence par se faire connaître dans le milieu du gospel en Louisiane, chante à la radio, et c’est finalement le producteur Allen Toussaint qui lui donne sa chance. Elle quitte sa Nouvelle Orléans natale pour New-York où elle chante en ouverture pour les superstars de l’époque comme Ella Fitzgerald et John Coltrane.

 

C’est le journaliste musical et producteur Jerry Wexler (l’homme qui a inventé le terme 'rhythm and blues' remplaçant ainsi l’horrible appellation 'race records') qui redécouvre Tami Lynn et lui fait enregistrer " I’m Gonna Run Away From You " sur le label ATCO, filiale du géant Atlantic Records.

 

Le disque ne sera pas un succès lors de sa sortie en 1965, mais " I’m Gonna Run Away From You " sera ressuscité par les disc-jockeys anglais pour en faire un hit northern soul. En 1971, très contrariée par les copies pirates qui circulent, la firme Atlantic décidé de rééditer le disque. Succès ! Un classique de la scène northern soul vient de naître.

atlantic records

Tami Lynn est décédée l’année dernière, le 26 juin 2020, son décès est passé complètement inaperçu, elle avait 81 ans !

Loading...

Durant ces quelques semaines des vacances d’été, on vous replonge dans cette période bénie, entre sixties et seventies, une époque où les 45 tours se vendaient par millions, et parmi ces quantités astronomiques de galettes, des disques tantôt rares, tantôt introuvables, que les DJ’s de l’époque faisaient tourner dans les clubs branchés et spécialisés en soul music.

Réécoutez les séquences dans leur intégralité ici.

''Save My Soul'' avec Jean-Yves Louis, le vendredi à 11h45 sur Classic 21 dans Tempo, en podcasting via classic21.be et les plateformes de téléchargement.

Sur le même sujet

Save My Soul : Fontella Bass

Save my Soul

Save My Soul : James et Bobby Purify

Articles recommandés pour vous