RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Tendances Première

Savez-vous parler en acronymes ? On décode pour vous

Tendances Première : Les Tendanceurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 avr. 2022 à 06:24Temps de lecture12 min
Par Chrystelle Charlier

SPOC, Confcall, askip, Oklm, FYI,… Vous avez sûrement déjà vu ou entendu ce genre d'acronymes. Est-ce que parler court, c'est parler mieux. C'est la question que se pose Chrystelle Charlier (www.imparfaites.be). Attachez vos ceintures et prenez des notes.  

Quelques exemples ?

Etes vous le SPOC de quelqu'un ? 

Rien à voir avec Star Trek. Cela veut simplement dire SINGLE POINT OF CONTACT. Donc, si on vous parle de cela dans l'entreprise, on vous demande simplement si vous serez le seul interlocuteur.

Demain, serez-vous en OOO ?

Cela veut dire Out of Office. Est-ce vraiment plus "smart" que de dire : pas là ou absent ?

T'inquiète, Je suis BRB.

Pour dire: je suis Be right Back,  Je reviens tout de suite

IMO, on devrait brainstromer...

Pour dire In My Opinion... A mon avis, en français


Pour Chrystelle Charlier, c'est un peu nébuleux. En 2022, tout doit être court et rapide. A croire que les deux minutes gagnées à écrire un mail en abrégé vont être utilisées à quelque chose de constructif. Rien n'est moins vrai.

 

Sur le même sujet

Devenir maman à plus de 35 ans, est-ce vraiment risqué ?

Tendances Première

Sexting et revenge porn : une mince frontière entre pratique sexuelle et harcèlement

Tendances Première

Articles recommandés pour vous