RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'info culturelle

Savoir Faire, Alice Pilastre à l’œuvre à l’ISELP

Alice Pilastre
14 nov. 2021 à 15:51Temps de lecture1 min
Par Pascal Goffaux

L’ISELP, Institut Supérieur pour l’Etude du Langage Plastique, présente jusqu’au 11 décembre une exposition réflexive sur le savoir et le faire. Savoir Faire, sans trait d’union, fait "penser" au travail de la main et aux gestes du savoir-faire, en suscitant l’intellect, avant toute chose.

Les gestes du travail sont regardés à travers des œuvres détachées de leur contexte de création. La scénographie met à distance paradoxalement le geste de la main. Les dessins, les gravures, les moulages et les sculptures sont montrés telles des traces d’un travail qui a eu lieu.

Les filles de chez Moreau, de Pauline Pastry

L’œuvre est nourrie de la mémoire familiale échappe à cet écueil. La grand-mère de l’artiste était ouvrière dans une tricoterie. A la fermeture de l’usine, les femmes occupent les lieux et mènent une lutte collective. Le film réunit des entretiens et des documents d’archives et apporte un souffle de vie à la réflexion portant sur la mécanisation et l’automatisation des moyens de production.

Alice Pilastre, Cordes sensibles 1
Alice Pilastre, Cordes sensibles 2
Alice Pilastre, Cordes sensibles 3

Cordes sensibles, d’Alice Pilastre

L’œuvre réussit pleinement le pari du corps et de l’esprit qui mêlent aux gestes la réflexion. L’artiste tisse sous vos yeux et répond à l’interview en continuant son ouvrage. La main est à l’œuvre, enfin. Un cadre énorme est suspendu dans les airs. Son format monumental crée un effet de loupe sur le métier à tisser. Des cordes sont utilisées pour former un motif qui se révélera au fil du temps. Les fondements du métier de tisserand sont épinglés aux murs, comme des documents : des outils, des échantillons colorés, des notes et des carnets.

Le geste et la réflexion se joignent. La pensée devient sensible.

Alice Pilastre est au micro de Pascal Goffaux.

Savoir Faire, Alice Pilastre à l’œuvre à l’ISELP

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous