RTBFPasser au contenu

Vidéo

Sebastián, victime d'un patron abusif : "Il me doit encore 2500 euros"

Sebastián, victime d'un patron abusif

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sebastián vient du Chili et trouve un emploi dans la construction, dans la région de Charleroi. Après quatre mois de travail, son employeur ne lui paie toujours pas l’entièreté de son salaire. De plus, il l’inscrit comme associé actif de son entreprise.

Résultat : en plus des 2500 euros que lui doit son patron, Sebastián se retrouve endetté au nom de cette société. Impossible pour lui de se payer un avocat, ni d’avoir recours aux syndicats, puisqu’il est travailleur indépendant. Seul et désemparé, il trouve de l’aide auprès du réseau Bruxelles Solidarité. Inspiré du réseau de solidarité SeaSol, créé à Seattle, aux Etats-Unis, ce réseau regroupe des bénévoles qui s’entraident pour faire face aux patrons et aux propriétaires abusifs. Par diverses actions décidées collectivement, ils cherchent à faire pression sur ces patrons et propriétaires sans scrupules.

L’expérience de Sebastián au sein de ce réseau permet de mettre en lumière l’existence de toute une population précarisée, en bas de l’échelle sociale, qui est dans l’angle mort de la justice et des syndicats. Pour défendre leurs droits, ces personnes n’ont que l’entraide comme ultime recours. 

Découvrez le témoignage de Sebastián sur la page de VEWS

Articles recommandés pour vous