RTBFPasser au contenu
Rechercher

Standard de Liège

Sébastien Grandjean : "Je suis fait pour entraîner le Standard"

Loading...
01 mars 2022 à 17:02 - mise à jour 02 mars 2022 à 12:57Temps de lecture2 min
Par Emmanuel Debiève

Comme Vincent Kompany, il aime lancer des jeunes. Comme Felice Mazzu, il est très proche de ses joueurs et il a été couronné entraîneur de l’année en 2021. Comme Philippe Clément, il a été champion la saison dernière, mais c’était… au Grand-Duché de Luxembourg. A 51 ans, Sébastien Grandjean, entraîneur du CS Fola Esch-sur-Alzette, s’estime désormais prêt à relever un défi à la Mazzu, Clément ou Kompany…

C’est au Luxembourg -la province- qu’il a principalement passé sa carrière de joueur, au Stade Gedinnois, à Libramont et à Athus. Mais c’est au Luxembourg -le pays- qu’il a acquis ses galons d’entraîneur, à Dudelange, à la Jeunesse Esch, puis chez le rival du Fola Esch. Sébastien Grandjean a coaché ces dernières années les trois clubs les plus titrés de la GBL, le championnat grand-ducal. Le football luxo, il connaît : "Le foot au Grand-Duché, c’est un football qui n’est pas totalement professionnel, ni totalement amateur, où on doit gérer à la fois des garçons qui travaillent et d’autres qui ne travaillent pas. Mais c’est un football qui s’améliore d’année en année, qui devient de plus en plus professionnel. Et puis, il ne faut jamais l’oublier c’est une première division nationale, avec donc un accès aux Coupes d’Europe, un élément essentiel pour les clubs. Les titres, c’est bien, mais l’Europe, c’est un must."

Vieux club, jeunes pousses

Fondé en 1906, le Fola Esch est le plus vieux club du Grand-Duché, mais pas le plus titré. Avec 8 couronnes nationales, il est largement devancé par le voisin et rival de la Jeunesse d’Esch, qui en compte 20 de plus. En mai dernier, c’est donc certainement avec un sourire encore un peu plus large que les joueurs du Fola ont été décrocher le titre en s’imposant 0-3 sur la pelouse du rival. Dans le noyau champion, pas mal de jeunes. Neuf joueurs de moins de 20 ans ont été utilisés par Sébastien Grandjean la saison dernière. La formation du club est reconnue, et le Belge est un entraîneur qui aime faire confiance aux jeunes pousses.

"J’ai toujours eu cet ADN en moi d’amener un jeune joueur, un jeune ado, et d’en faire un adulte dans le football. Lorsque j’entraînais Virton, j’ai lancé Thomas Meunier. Lorsque j’entraînais la Jeunesse d’Esch, j’ai lancé Dieumerci Ndongala. J’aime ce boulot-là, et je crois que je suis assez reconnu pour ça, que ce soit en Belgique ou au Luxembourg. J’aime vraiment faire passer ce cap-là et aller vers la performance. Parce que faire passer un bon joueur en équipe première, j’aime, mais le faire gagner, j’aime encore plus."

Retour en Belgique ?

Evidemment, petit pays, petite affluence. Au Luxembourg, on joue rarement devant 5000 spectateurs, sinon la finale de la Coupe ou le match du titre. L’ambiance est aussi plus discrète, plus feutrée, plus bourgeoise. La ferveur du public belge manque un peu à Sébastien Grandjean, qui a débuté sa carrière d’entraîneur à la Jeunesse Arlonnaise, en Promotion. Il a aussi entraîné La Louvière en D3 et Virton en D2. Après avoir fait le tour du football grand-ducal, il ne serait pas contre un retour au pays. Et pourquoi pas en D1A, la seule division qu’il n’a jamais connue en Belgique ?

"Je remercie le Luxembourg tous les jours, mais oui, je suis Belge. Un bon challenge en Division 1B ou Division 1A, je serai vraiment preneur. Dans quel club ? Sérieusement et honnêtement, je pense que je suis fait pour entraîner le Standard de Liège. Parce que j’ai cette ferveur, comme les Standardmen. Je ne suis pas nécessairement un supporter acharné, mais j’ai toujours suivi le Standard. J’aime la ferveur et la pression qu’il y a dans ce club. Je ne ferme évidemment pas la porte aux autres, mais vous me posez une question précise, je vous réponds précisément et en honnêtement, tout simplement."

Sebastien Grandjean, une success story grand-ducale
Sebastien Grandjean, une success story grand-ducale imago images/Majerus

Articles recommandés pour vous