Icône représentant un article video.

Sécheresse 2022

Sécheresse 2022 : face aux fortes chaleurs, quelles solutions aux villes bétonnées ?

Chaleur : des solutions aux villes betonnées

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

25 août 2022 à 18:47Temps de lecture2 min
Par V. de Thier sur base d'un reportage de G. Woelfle et J. De Salle

Avec les températures de ces dernières semaines, les villes surchauffent. Mais des différences notables sont observées entre les différents quartiers. C'est le cas notamment à Bruxelles. Une expérience a été menée afin de comparer un quartier du centre-ville et un autre de Watermael-Boitsfort. Les différences se font surtout ressentir durant la nuit : après un pic de chaleur, à minuit, une température de 26°C a été enregistrée dans le premier et 19°C dans le second.

Ceci s'explique en grande partie par l'aménagement urbain. Les arbres représentent un paramètre primordial pour rafraîchir l'espace, étant donné qu'ils puisent l'eau dans le sol puis la rejettent lorsqu'il fait chaud. À l'inverse, le béton, les briques ou encore le bitume sont des matériaux qui, sous l'effet du rayonnement du soleil, vont fortement s'échauffer.

Dès lors, pour limiter l'impact, une étude a été lancée à Bruxelles il y a six mois. L'objectif à terme : apporter des aménagements réalistes à la ville. Cela passe par plus d'arbres, plus d'eau mais également un changement de peinture pour certains établissements.

Sur le même sujet

Réchauffement climatique : risque "extrême" sur 71% de la production alimentaire en 2045, alerte une étude

Environnement

Feux de forêt : "les capacités européennes ont atteint leur limite"

Monde

Articles recommandés pour vous