RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Sécheresse : 19 communes wallonnes en restriction de la consommation d’eau, 15 sont en surveillance particulière

12 août 2022 à 17:27 - mise à jour 18 août 2022 à 16:37Temps de lecture3 min
Par Belga, édité par Adeline Louvigny

Ce 18 août, dix-neuf communes wallonnes doivent désormais réduire leur consommation d’eau, soit une de plus que la semaine passée, a annoncé la Cellule régionale d’expertise sécheresse. Les mesures de restriction face à la sécheresse restent globalement identiques en Wallonie.

Burg-Reuland s’est ajouté cette semaine à la liste des communes soumises à des restrictions d’eau. Pas moins de 15 autres communes font l’objet d’une surveillance de la part de la SWDE (Société wallonne des eaux). Rochefort et Libramont restent les points d’attention particuliers de la société.

Les communes en restriction de consommation d’eau, au 18 août, sont donc :

Stoumont, Burg Reuland, Rochefort, Durbuy, Libin, Libramont, Chimay, Theux, Bouillon, Léglise, Habay, Pepinster, Vresse-sur-Semois, Tellin, Bertogne, Tenneville, Gouvy, Amel et Saint-Hubert.

D’autres communes font l’objet d’une surveillance particulière de la part de la SWDE :

Jalhay, Vielsalm, Houffalize, Bastogne, Fauvillers, Martelange, Neufchâteau, Vaux-sur-Sûre, Saint-Ode, Wellin, Bullange, Marche-en-Famenne, Rendeux, La Roche-en-Ardenne et Beauraing).

L’utilisation raisonnable de l’eau, une responsabilité collective

La cellule d’expertise demande à tout citoyen belge de faire une utilisation raisonnable de l’eau, même si sa commune n’est pas sous restriction, "compte tenu de la situation actuelle et des tendances pour les prochains jours, et pour éviter toute difficulté de production ou de distribution dans certaines zones".

"Il s’agit ici d’une responsabilité collective, qui s’adresse non seulement aux citoyens mais également à l’ensemble des parties prenantes de la société. Il est conseillé d’éviter ou de différer les usages non indispensables tels que le lavage des voitures, l’arrosage des pelouses et des plantations, les nettoyages non essentiels des sols (trottoirs, terrasses…)."

Le suivi de l’état de la sécheresse en Wallonie est disponible sur cette page du site officiel de la Région wallonne.

 

Dreamwall

La situation dans les nappes phréatiques stable

La situation des nappes souterraines reste identique aux réunions précédentes de la Cellule, le manque de précipitation pourrait toutefois réduire les quantités de réserve wallonne.

Les niveaux des barrages-réservoirs poursuivent leur baisse. La Gileppe et la Vesdre sont juste au-dessus des cotes de réserve. Le niveau du barrage de Nisramont reste sous surveillance.

Les débits des cours d’eau historiquement bas

Les débits des cours d’eau non-navigables sont quant à eux à des niveaux historiquement bas. Pour les cours d’eau non-navigables, la situation est semblable.

Les regroupements des bateaux aux écluses sont valables partout sauf dans la partie basse de l’Escaut, la Dendre et les canaux de la province du Hainaut. La production hydroélectrique pour les micro-centrales demeure suspendue sur le Hoyoux, le Burnot et la Lhomme. La navigation des kayaks reste en outre interdite.

Le département nature et forêts n’a actuellement interdit l’accès qu’aux routes traversant la forêt d’Anlier du 17 au 31 août.

Trois zones de baignade autorisée fermées

Seules trois zones de baignade autorisée sont fermées, le lac de Neufchâteau, le lac de Falemprise et le lac de Bambois depuis ce 18 août. Ces interdictions n’ont rien d’anormal à cette période de l’année. Les zones de baignade non-officielles doivent être utilisées prudemment.

Cette cellule regroupant les différents interlocuteurs du secteur de l’eau en Wallonie, s’est réunie sous l’égide du Centre régional de crise de Wallonie pour faire le point sur la situation de sécheresse en Wallonie. La prochaine réunion de la Cellule d’expertise sécheresse est fixée au 25 août (13h30). D’ici-là, la situation fera l’objet d’un monitoring constant par l’ensemble des services concernés.

Dreamwall

Sur le même sujet

Journée spéciale "Sécheresse 2022" ce 25 août sur la RTBF

Sécheresse 2022

Des rendements inférieurs de 20 à 30% dans les champs de pommes de terre à cause de la sécheresse

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous