Regions

Sécheresse : restriction de l’usage de l’eau dans 23 communes wallonnes

© © Tous droits réservés

02 sept. 2022 à 19:02 - mise à jour 02 sept. 2022 à 21:17Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Paul Verdeau

Vingt-trois communes – Stoumont, Burg Reuland, Rochefort, Durbuy, Libin, Libramont, Chimay, Theux, Bouillon, Léglise, Habay, Pepinster, Vresse-sur-Semois, Tellin, Bertogne, Tenneville, Gouvy, Gedinne, Hotton, Amblève, Bullange, Bütgenbach et Saint-Hubert – ont pris des arrêtés de restriction d’usage de l’eau et d’autres font l’objet d’une surveillance particulière de la part de la SWDE (Société wallonne des eaux), à savoir Jalhay, Vielsalm, Houffalize, Bastogne, Bertogne, Bullange, Fauvillers, Martelange, Neufchâteau, Vaux-sur-Sûre, Saint-Ode, Wellin, Marche-en-Famenne, Rendeux, La Roche-en-Ardenne et Beauraing, indique la cellule d’expertise sécheresse de la région wallonne, vendredi soir, après s’être réunie.

Depuis la réunion précédente du 25 août, les précipitations sur le territoire wallon ont été minimes. La situation reste donc similaire en ce qui concerne l’indice sécheresse de l’IRM par rapport à la semaine dernière, c’est-à-dire un régime extrêmement sec. Pour les 7 jours à venir, le régime d’averses modérées qui est annoncé – jusqu’à 10 litres d’ici le début de semaine prochaine – aura peu d’influence sur la situation de sécheresse, précise encore la cellule dans un communiqué.

Reportage au barrage de la Gileppe dans notre journal télévisé :

Barrage de la Gileppe : un sentier oublié revoit le jour

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les mesures de restriction face à la sécheresse restent globalement identiques.

Les niveaux des barrages-réservoirs sont toujours à la baisse. Les limitations de restitution demeurent d’application. Le point d’attention reste le barrage de Nisramont (La Roche-en-Ardenne).

Concernant la pêche, les mesures d’interdiction qui étaient d’application jusqu’au 4 septembre ont été prolongées jusqu’au 18 septembre.

La baignade est interdite à Falemprise en raison de cyanobactéries et à Pont-à-Lesse. Les autres zones de baignade officielles sont ouvertes. Les baignades sont déconseillées en dehors de ces zones officielles.

La prochaine réunion de la cellule d’expertise sécheresse aura lieu jeudi 8 septembre à 13h30.

Sujet de notre 19h3O

Sur le même sujet

Sécheresse en Flandre : retour à la normale pour la navigation sur le canal Gand-Terneuzen

Sécheresse 2022

Sécheresse : le parc national Coto de Doñana, l’une des plus grandes zones humides d’Europe, est à sec

Monde Europe

Articles recommandés pour vous