Regions

Seconde main culturelle : Pêle-Mêle s’agrandit et s’embellit

14 oct. 2022 à 07:48 - mise à jour 14 oct. 2022 à 09:28Temps de lecture1 min
Par Jérôme Durant

C’est une institution au centre de Bruxelles depuis plus de 80 ans. Vous avez certainement, au moins une fois dans votre vie, arpenté les rayons étroits et bordéliques de ce magasin de livres de seconde main. Oubliez cette image : la direction de Pêle-Mêle concrétise aujourd’hui son rêve couché sur papier en 2016 en agrandissant et en embellissant sa surface commerciale.

Ce vendredi soir, en guise d’inauguration officielle du magasin relooké du boulevard Lemmonier, une ouverture nocturne est prévue, avec un petit verre à la clé. L’occasion de découvrir le tout nouvel étage construit, les rayons plus spacieux et plus lumineux.

Pierre De Wolf, le gérant de Pêle-Mêle.
Pierre De Wolf, le gérant de Pêle-Mêle. © RTBF – Jérôme Durant

"On a clairement gagné au change", sourit Pierre De Wolf, le gérant. "Les espaces sont nettement plus agréables, c’est aéré, lumineux, ça ne sent plus mauvais. Le rangement, aussi, est plus adapté à notre clientèle."

De 450 m² auparavant, Pêle-Mêle est passé à 800 m2 de surface commerciale, sans pour autant accroître ses collections dans les mêmes proportions. "C’est surtout le confort qui change. En termes de collections, on est passé de 100.000 à 115.000 pièces."

Le public s’élargit

Faut-il percevoir dans cette rénovation un signe que le secteur du livre de seconde main a le vent en poupe ? Pierre De Wolf ne le croit pas. "C’est plutôt un signe que nous nous en sortons. Ces dernières années, on a vu périr beaucoup de nos confrères et de nos consœurs. Ce n’est pas un secteur en expansion. Mais nous essayons de nous imposer dans cette niche comme une référence agréable."

Créé en 1939, Pêle-Mêle fut l’un des pionniers de la seconde main. Si la clientèle a longtemps été faite de personnes précarisées, elle s’est étendue, et singulièrement ces dernières années, à un public plus large. "Les personnes n’ont plus honte de consommer de la seconde main. Ce n’est plus grave d’offrir un livre d’occasion. C’est même plutôt bien vu, puisqu’on consomme autrement", constate Pierre De Wolf.

Outre son magasin historique du centre-ville, Pêle-Mêle a également deux magasins : l’un à Ixelles, l’autre à Waterloo.

Sur la même thématique : JT du 25/06/2022

Ressourcerie : le succès des achats en seconde main

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous