RTBFPasser au contenu

Societe

Sécurité alimentaire : près de 4000 plaintes auprès de l’Afsca en 2021

Une image prise dans un supermarché au moment des retrait de produits comportant des traces d'oxyde d'éthylène (2021)
23 juin 2022 à 10:18 - mise à jour 23 juin 2022 à 11:452 min
Par Sylvia Falcinelli

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire sort son rapport d’activité pour 2021. Une année de transition post-covid puisque c’est à l’été 2021 que l’horeca a pu rouvrir ses portes aux clients… L’Afsca a donc retrouvé une activité proche de celle qui était la sienne avant la pandémie.

Quelques chiffres permettent d’avoir un aperçu global des contrôles effectués, au bénéfice des consommateurs.

En 2021, 10.000 consommateurs ont contacté l’Afsca pour poser une question ou s’inquiéter d’un problème. 3929 plaintes ont été déposées et 40% d’entre elles ont été considérées comme fondées.

Le nombre de contrôles effectués est bien plus élevé, puisque beaucoup d’entre eux sont effectués de façon proactive. Il y en a eu au total 114.486, avec un taux de conformité de 85,7% – une proportion constante par rapport à l’année précédente.

L’Afsca a réalisé 68.848 échantillonnages dont 97,5% étaient conformes – là aussi la proportion est constante par rapport à 2020.

248 fermetures temporaires

En cas problème ou de risque pour la sécurité alimentaire, différentes actions peuvent être entreprises : l’émission d’un avertissement (16.849 en 2021), la rédaction d’un procès-verbal d’infraction (9465), la saisie de produits ou la fermeture temporaire (248 en 2021, ce qui en fait une mesure exceptionnelle selon l’Agence).

On note également qu’il y a eu des rappels ou avertissements pour 492 produits dont une petite moitié à cause de l’utilisation d’oxyde d’éthylène, un désinfectant gazeux interdit en Europe.

Revoir le reportage du JT au sujet du retrait des produits dans lesquels de l’oxyde d’éthylène avait été détecté (10/08/2021) :

Afsca : rappel de nombreux produits

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Baromètre de la sécurité alimentaire à la baisse

Le baromètre de la sécurité alimentaire baisse de 6,6% en 2021 par rapport à 2020.

Une baisse qui s’explique en grande partie par le nombre de notifications toxi-alimentaires collectives : en 2021, il y a eu 547 notifications, contre seulement 333 en 2020. Mais ces chiffres sont à remettre en perspective : en 2020, l’Horeca est resté fermé une partie de l’année, ce qui a forcément réduit les possibilités d’intoxications alimentaires. Si l’on compare à l’année 2019, pré-pandémie, on reste dans une fourchette de chiffres comparables : il y avait eu 571 notifications cette année-là.

L’autre facteur qui explique cette baisse globale du baromètre réside dans la diminution du nombre d’inspections favorables pour ce qui concerne l’infrastructure, l’installation et l’hygiène dans le secteur de l’Horeca et des cuisines de collectivités. En 2021, il y a eu presque 6% d’inspections favorables en moins.

A noter que les baromètres de la santé animale et végétale sont quant à eux en hausse de 7,3% et 9,1%.

Vigilance face au retour de la grippe aviaire

L’Afsca souligne que la grippe aviaire est de plus en plus présente tout au long de l’année. A l’automne 2021, le virus a été détecté chez les oiseaux sauvages, ce qui a amené le ministre fédéral de l’Agriculture, David Clarinval, à prendre à la mi-novembre des mesures de confinement pour réduire le risque d’introduction de cette grippe dans les élevages de volailles.

L’Afsca demande aux détenteurs professionnels le respect strict des mesures de biosécurité et appelle les particuliers à la vigilance. Pour protéger les animaux d’une transmission via les oiseaux sauvages, il est par exemple conseillé de les couvrir d’un filet.

Revoir le reportage du JT consacré aux zoonoses (22/05/2022). On y expliquait notamment le risque posé par les germes hautement pathogènes chez les oiseaux sauvages, dans un contexte où le mode d’élevage est le plus souvent intensif.

Les zoonoses ces maladies transmissibles entre l'homme et l'animal

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Lire le rapport d'activité 2021 de l'AFSCA :

Sur le même sujet

10 juin 2022 à 17:02
1 min
24 mai 2022 à 14:43
2 min

Articles recommandés pour vous