Sécurité : Les Transports en Commun

Alors qu’on s’approche à grands pas de la semaine de la mobilité, c’est l’occasion de rappeler pêle-mêle quelques règles liées à la présence des transports en commun.

Concernant tout d’abord les bus qui veulent quitter leur arrêt, rappelons qu’en agglomération, ils ont la priorité dès lors qu’ils ont annoncé correctement leur intention par l’usage des clignotants. Par expérience, on constate que beaucoup d’usagers ne respectent pas cette règle !

Quand un bus ou un tram débarquent ou embarquent des passagers, les autres conducteurs doivent ralentir pour les longer. Et si l’embarquement ou le débarquement se font directement sur la chaussée, sans refuge, ils doivent même s’arrêter pour permettre aux passagers de rejoindre le transport en commun ou une zone sûre comme le trottoir. A Bruxelles notamment, il y a encore pas mal d’endroits où les passagers de trams sont embarqués ou débarqués sur la chaussée.

Si c’est un transport scolaire qui est immobilisé, les conducteurs doivent redoubler de prudence à son approche. Ils doivent en outre ralentir fortement leur allure et au besoin s’arrêter lorsque le conducteur du véhicule fait fonctionner tous les feux indicateurs de direction, ce qui signifie que les enfants vont embarquer ou débarquer.

Rappelons aussi que le tram, en tant que véhicule ferré, bénéficie d’une large priorité. Il ne doit s’arrêter que pour les feux et les injonctions des agents qualifiés. Il n’est donc par exemple pas concerné par la règle de la priorité de droite ou ne doit pas la priorité aux piétons sur un passage pour piétons non protégé par des feux ! Les trams ont même leurs propres limitations de vitesse !

Une question qui revient souvent, c’est " est-ce que je peux utiliser une bande bus pour virer à droite au prochain carrefour ". La réponse est oui, et même plus, c’est obligatoire d’utiliser la bande bus située à votre droite si vous virez à droite au prochain carrefour. Attention que ce soit bien une bande bus délimitée par des lignes discontinues. Si la ligne blanche de séparation est continue, il s’agit alors d’un site spécial franchissable, aussi appelé site propre, que vous ne pouvez pas emprunter si vous allez virer au prochain carrefour.

Dernier type de transports en commun, les trains. Rappelons que sur les passages à niveau, il est interdit de s’engager quand les feux sont au rouge, les barrières abaissées ou en mouvement ou si la sonnerie retentit. Y compris quand un train vient de passer, on attend patiemment que le feu soit redevenu blanc et les barrières immobiles ! Quand vous traversez en véhicule un passage à niveau, regardez bien l’état de la circulation au-delà de celui-ci pour ne pas vous retrouver immobilisé dessus, même un bref instant. C’est aussi une infraction, et qui conduit de temps en temps à des accidents graves !

Sur le même sujet

Sécurité : Piétons, où marcher ?

Sécurité : Conseils pour le Brouillard

Articles recommandés pour vous