Classic 21 Sécurité

Sécurité Routière : Bonne rentrée ! Quelques conseils sur nos routes

© © Tous droits réservés

Les différentes rentrées s’échelonnent ces jours-ci, c’est l’occasion de rappeler quelques conseils élémentaires. Le premier conseil est de garder aussi longtemps que possible l’attitude zen qu’on a pu acquérir pendant les congés. C’est essentiel, car on n’a encore jamais vu qu’un conducteur énervé faisait un bon conducteur.

Mais comment faire pour garder son calme dans un trafic devenu plus dense, avec des horaires à respecter pour arriver au boulot, à un rendez-vous ou encore pour déposer les enfants à l’école ?

Il n’existe pas de recette miracle, mais on peut tout d’abord faire en sorte de mieux gérer le principal facteur stressant, qui est le facteur temps. Il va falloir pour cela souvent vous lever un peu plus tôt, afin de partir à temps et ainsi, moins vous sentir pressé sur la route. Nombreux sont les conducteurs qui poussent sur le champignon quand ils sont partis un peu trop juste. Mais l’air de rien, cette conduite nerveuse augmente le risque d’accident, de même que la consommation du véhicule, mais sans permettre de rattraper beaucoup de temps. Et si vous partez tout de même en retard, essayez de garder votre calme tout le long du trajet, ce sera mieux pour tout le monde !

Mais tout le monde ne se déplace pas en voiture. De plus en plus de Belges, surtout dans les grandes villes, optent pour d’autres moyens de transport comme le vélo ou les engins de déplacement. Généralement, ces usagers sont moins retardés par la densité du trafic, c’est donc une source de stress en moins. Mais ceux-ci sont tout de même tentés de gagner du temps à tout prix en se faufilant dans le trafic, ce qui n’est pas non plus une bonne chose. Tous ces moyens de transport légers ont aussi un Code de la route à respecter, et mes collègues policiers n’hésitent pas à verbaliser ces conducteurs, contrairement aux idées reçues. Vu leur faiblesse, ils doivent certainement éviter de surprendre les autres conducteurs. Par exemple, passer par la droite les voitures immobilisées au feu rouge n’est pas prévu par le Code de la route, et au moment où celles-ci redémarrent, ça peut être dangereux car vous pouvez ne pas avoir été aperçu ! Et il faut aussi respecter les piétons. Quand on peut franchir un feu grâce à un signal B22 ou B23, c’est toujours à la condition de céder la priorité aux autres usagers, dont les piétons qui traversent à leur phase verte. Et circuler sur le trottoir à vélo en ville pour gagner du temps par exemple, c’est interdit pour les cyclistes de plus de 9 ans, et désormais aussi pour les engins de déplacements motorisés comme les trottinettes électriques, tout ça pour la sécurité des piétons.

Et les piétons justement, on peut leur recommander deux points essentiels. Et tout d’abord, se rendre bien visible quand on n’a pas d’autre choix que de marcher sur la chaussée. Ce sera de plus en plus important puisque les jours vont raccourcir pendant encore quelques mois. Et ensuite, toujours faire attention en traversant. Là aussi, il y a des règles à respecter, qu’on ne va pas rappeler ici, mais indépendamment de ces règles, il faut toujours être attentif tout au long d’une traversée, et ne pas croire trop vite qu’on a été vu par les automobilistes !

Classic 21 Sécurité

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La séquence Sécurité, le jeudi à 13h45 dans Lunch Aroud The Clock sur Classic 21, votre radio Rock’n’Pop !

Sur le même sujet

Sécurité Routière : BOB, la campagne hivernale de lutte contre l’alcool au volant

Classic 21 Sécurité

Sécurité routière : Triangle et Gilet Fluo, au moins un de chaque par voiture !

Classic 21 Sécurité

Articles recommandés pour vous