RTBFPasser au contenu
Rechercher

Classic 21 Sécurité

Sécurité Routière : Cyclistes et Transports Scolaires de Personnes Handicapées, 2 Modifications de la Législation !

Code de la Route

Il y a des changements de règles qui passent parfois inaperçus, et c’est généralement parce qu’ils ne révolutionnent pas le Code de la route. Je vous en présente deux qui sont apparus en début d’année.

Le premier ne concerne que la Wallonie et est surtout symbolique. Comme vous le savez, une partie de Code de la route est régionalisé, et c’est par exemple le cas de la vitesse maximale autorisée, qui peut être modifiée par les régions, sauf celle des autoroutes, qui reste de compétence fédérale. Donc, en Wallonie, il existe désormais une limitation à 30 km/h sur les parties de la voie publique mixte piétons/cyclistes annoncées par les signaux d9 et d10. Ces panneaux ressemblent à celui de la piste cyclable classique, rond et bleu avec un logo de vélo, mais avec en plus le logo d’un piéton adulte et d’un enfant. Comme ci-dessous, si vous ne comprenez pas de quoi je parle. Le but de cette mesure symbolique, ''symbolique'' car difficilement contrôlable, est de rappeler aux cyclistes les plus rapides qu’ils doivent lever le pied en présence de piétons sur un espace partagés. Cette vitesse de 30 km/h était déjà effective sur un chemin réservé comme le Ravel, il est assez logique de l’étendre à d’autres situations où les piétons et cyclistes doivent cohabiter. Je rappelle qu’une limitation de vitesse ne veut pas dire qu’il faut rouler en permanence à la limite de cette vitesse maximale autorisée, car 30 km/h, c’est déjà très rapide lorsqu’il s’agit de passer à côté de piétons !

Voie publique mixte piétons/cyclistes signaux d9 et d10
Voie publique mixte piétons/cyclistes signaux d9 et d10 © Tous droits réservés

L’autre changement concerne la législation fédérale, il s’applique donc dans les 3 régions. Les transports scolaires pour personnes handicapées peuvent désormais circuler sur les sites spéciaux franchissables, qui sont appelés couramment "sites propres" et qui sont séparés de la chaussée par une ligne blanche continue. Ils doivent pour cela ajouter un panneau avec le logo d’une personne en chaise roulante sur fond jaune. Cette facilité accordée aux transports scolaires de personnes handicapées s’explique par la longueur des circuits de ramassage, généralement très grande, et qu’on veut ainsi raccourcir quelque peu.

A contrario, les autres transports scolaires ne peuvent toujours pas circuler sur les sites propres. Tous les transports scolaires pouvaient déjà par contre circuler sur ce qu’on appelle les bandes bus, qui sont délimitées par des lignes blanches discontinues.

Transports scolaires de personnes handicapées
Transports scolaires de personnes handicapées © Tous droits réservés

Classic 21 Sécurité

Cyclistes et Transports Scolaires de Personnes Handicapées, 2 Modifications de la Législation !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La séquence Sécurité, le jeudi à 13h45 dans Lunch Aroud The Clock sur Classic 21, votre radio Rock’n’Pop !

Sur le même sujet

Bonnes vacances !

Classic 21 Sécurité

Les Enfants n’ont pas de Freins

Classic 21 Sécurité

Articles recommandés pour vous