Classic 21 Sécurité

Sécurité Routière : les couloirs de secours, la remontée des files par les motards et la tirette

On reparle de trois points du Code de la route, relativement récents, et qui vont souvent s’appliquer dans un même lieu, à savoir le couloir de secours, la remontée des files par les motards et la tirette. Voyons pourquoi :

Rappelons tout d’abord ce qu’est le couloir de secours : dès qu’il y a formation de files sur une route à plusieurs bandes de circulations, les conducteurs doivent s’écarter pour laisser un maximum de place entre les bandes de circulation situées le plus à gauche dans le sens suivi. C’est une action à faire spontanément, sans attendre l’arrivée d’un véhicule prioritaire. Car c’est quand c’est fait d’office que les services de secours vont pouvoir gagner un maximum de temps.

Accessoirement, c’est aussi utile pour les motards qui ont l’autorisation de remonter les files de voitures à vitesse réduite et seront donc plus à l’aise ! Mais ils devront céder le passage à l’arrivée d’un véhicule prioritaire, bien entendu.

Et tout ça va en plus se combiner avec la tirette quand les files sont causées par un rétrécissement de la chaussée, ce qui est fréquent (que ce soit suite à un accident, un véhicule en panne, des travaux, un aménagement permanent…).

Et dans ce cas, les services de secours gagneront également à ce que la tirette soit convenablement appliquée, c’est-à-dire juste à hauteur de rétrécissement, et pas avant. Concrètement, en cas de files avant un rétrécissement, il faut donc bien s’écarter le plus longtemps possible pour créer le couloir de secours, pour ensuite dans les derniers mètres avant le rétrécissement, procéder à une intégration alternée des files. C’est le système le plus équitable, puisque ceux qui sont dans la file qui va continuer tout droit ne feront qu’une seule fois de la place pour qu’un seul véhicule de l’autre bande puisse s’intégrer. Si vous êtes dans la file qui va disparaître, jouez le jeu également et n’essayez pas de changer de bande avant d’arriver au plus près du rétrécissement.

Que doivent faire alors les motards qui remontent les files quand ils arrivent au rétrécissement ? Ce n’est pas un point qui est développé dans le code, mais le bon sens et la prudence élémentaire voudraient qu’ils arrêtent de se faufiler un peu avant le rétrécissement pour prendre place dans l’une des files et s’insérer comme les automobiles.

En résumé, en cas de files, pensez à créer d’office le couloir de secours, et si ces files mènent à un rétrécissement, attendez d’être tout près du rétrécissement pour appliquer la tirette. Cela facilitera le travail des pompiers, des ambulances, de la police, etc.

Quant aux motards, modérez très fortement votre vitesse en circulant dans le couloir de secours et rangez-vous sagement dans l’une des files en vous approchant d’un rétrécissement.

La séquence Sécurité, le jeudi à 13h45 dans Lunch Aroud The Clock sur Classic 21, votre radio Rock’n’Pop !

Sur le même sujet

Sécurité Routière : Faites attention aux trams !

Classic 21 Sécurité

Sécurité Routière : Attention passages à niveau !

Classic 21 Sécurité

Articles recommandés pour vous