Séisme en Turquie et en Syrie

Séismes en Turquie et en Syrie : MSF demande une "augmentation urgente" de l'aide à la Syrie

© AFP

Médecins sans frontières (MSF) a appelé à une "augmentation urgente" de l'aide humanitaire dans le nord de la Syrie où sont arrivés dimanche 14 camions transportant de l'aide fournie par l'ONG aux victimes du séisme.

Le convoi est arrivé dimanche matin via le poste-frontière d'al-Hammam en provenance de la Turquie, selon MSF et un correspondant de l'AFP sur place. "Ce premier convoi transporte 1.296 tentes destinées aux personnes déplacées et aux familles (de 5 personnes ou plus) laissées sans abri par le séisme ainsi que 1.296 kits d'hiver pour isoler les tentes du froid", a précisé l'ONG dans un communiqué. 

"D'autres convois MSF devraient suivre rapidement pour livrer du matériel médical et non médical", a-t-elle ajouté. Plus de 44.000 personnes sont mortes après le tremblement de terre qui a dévasté le 6 février le sud-est de la Turquie et le nord de la Syrie, dont 3.688 dans ce pays déjà ravagé par la guerre. 

Aide lente

Après le séisme, ONG et militants de l'opposition avaient critiqué la lenteur de l'arrivée de l'aide de l'ONU dans les zones rebelles du nord-ouest du pays, où la population vivait déjà dans des conditions difficiles. "Une augmentation urgente du volume des fournitures est nécessaire pour répondre à l'ampleur de la crise humanitaire", a prévenu MSF dimanche. 

"L'aide arrive au compte-gouttes, en quantités négligeables", avec un volume qui "atteint à peine celui d'avant la catastrophe", a déploré Hakim Khaldi, chef de mission de MSF en Syrie.

Avant le séisme, la quasi-totalité de l'aide cruciale pour plus de 4 millions de personnes vivant dans les zones rebelles du nord-ouest de la Syrie était acheminée via la Turquie par le poste frontière de Bab al-Hawa, seul point de passage garanti par une résolution du Conseil de sécurité concernant le passage transfrontalier de l'aide des Nations unies sans l'approbation de Damas.

La Syrie a accepté que deux nouveaux passages transfrontaliers avec la Turquie soient utilisés durant trois mois par les convois transportant l'aide aux zones rebelles. MSF précise que sa livraison a été organisée "en dehors du mécanisme humanitaire transfrontalier des Nations unies", les ONG n'étant pas tenues de s'y conformer, contrairement aux agences onusiennes. 

Sur le même sujet :

Un convoi d'aide de MSF arrive dans le nord de la Syrie (AFP 19/02/2023)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous