RTBFPasser au contenu
Rechercher

C'est vous qui le dites

Selon Alexander De Croo, les mesures urgentes pour protéger les ménages ont été prises : partagez-vous son analyse ?

17 juin 2022 à 09:15Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

Alexander De Croo estime que les mesures urgentes pour protéger les ménages ont été prises. Hier, le premier ministre s’est exprimé à la Chambre à propos du rapport remis par les experts sur les pistes pour améliorer le pouvoir d’achat des Belges en cette période de forte inflation. C’est là qu’il a déclaré que les mesures urgentes pour protéger les ménages ont été prises et que, globalement, en Belgique, le pouvoir d’achat est bien protégé, et qu’il a même été stabilisé, au contraire de la plupart des pays européens.

Vous partagez son analyse ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Getty Images

"Je vois beaucoup de gens vivre au-dessus de leurs moyens"

André, un auditeur d’Anderlecht, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je trouve que le gouvernement a déjà fait des efforts. Mais je vois beaucoup de gens vivre au-dessus de leurs moyens et très mal gérer leur budget. Tout le monde fait des crédits, on veut tout et tout de suite. Je suis pensionné mais je n’ai pas tous ces soucis, je suis prudent dans mes dépenses."

Guido Mieth – Getty Images

"100 euros de prime fédérale, c’est se moquer de nous"

Du côté de Charleroi, Thierry n’est pas du même avis : "Je fais partie de la classe moyenne. J’ai reçu ma régularisation de gaz et j’ai 1500 euros à reporter en plus. Quand on vous donne 100 euros de prime fédérale, c’est se moquer de nous. Ils nous donnent des miettes. Je travaille à Bruxelles, ça fait des années que j’y vais à moto car ça me coûte moins cher même si j’ai vu la facture de carburant augmenter. Par contre, mon salaire n’augmente pas. Mon pouvoir d’achat n’est pas préservé."

Getty Images

"Un réel inconfort dans notre société"

Le débat se termine avec Katia à Tournai : "Il y a un réel inconfort dans notre société. Je suis infirmière et je vis seule avec ma fille de 20 ans qui est à l’université. Avec mon salaire, je paie mon loyer, le loyer du kot de ma fille, son minerval et je n’ai pas de bourse. Sans compter les charges quotidiennes."

Je ne vois pas de différence dans mon quotidien

"Je ne pense pas vivre au-dessus de mes moyens, ce ne sont pas de mauvaises dépenses. Je ne prends jamais de vacances et je consacre mon temps à mon métier."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Molenbeek : avec des containers de police, les rues seront plus sûres ?

C'est vous qui le dites

La classe de neige, c’est indispensable ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous