Mobilinfo

Selon l'AWSR, le nombre de tués sur les routes wallonnes n'a jamais été aussi bas.

21 févr. 2022 à 14:14Temps de lecture2 min
Par Virginie Defacqz

L’AWSR publie son tableau de bord de la sécurité routière pour l’année 2021. Malgré une année marquée par la reprise progressive des activités et du trafic, le nombre de tués sur les routes a continué de baisser. Avec 187 tués enregistrés, le nombre de personnes décédées sur les routes wallonnes passe pour la première fois sous la barre des 200, dépassant ainsi l’objectif de 200 tués fixé par le Gouvernement wallon pour 2020.

© Tous droits réservés

En 2021, le nombre de tués sur les routes wallonnes est passé de 223 à 187, soit une baisse de 16% comparé à 2020 et de 37%, soit 108 vies épargnées, si on compare à l’année 2019, dernière année de référence avant la pandémie. Le nombre de blessés graves est également en baisse. Le nombre d’accidents corporels a quant à lui augmenté, mais il reste inférieur à celui enregistré en 2019.

La diminution du nombre de personnes décédés sur les routes wallonnes concerne les occupants de voiture mais également l’ensemble des usagers vulnérables. Depuis 2019, le nombre de piétons tués sur les routes en Wallonie a ainsi baissé de 32%, et bien davantage pour les cyclistes.

La baisse du nombre du tués sur les routes touche toutes les provinces wallonnes tant en 2020 qu’en 2021. Considérant 2019 comme référence, c’est dans la province de Luxembourg que la baisse est la plus importante avec une diminution de 46% des tués. Viennent ensuite, les provinces de Namur, de Hainaut et de Liège qui enregistrent respectivement 39, 37 et 33% de tués en moins, et enfin la province du Brabant Wallon (- 3 tués).


 

© Tous droits réservés

Ce bilan encourageant confirme que la Wallonie est sur la bonne voie en matière de sécurité routière. Tout en gardant à l’esprit que chaque victime de la route est une victime de trop. Derrière ces chiffres encourageants, rappelons qu’il y a des vies humaines en jeu et des conséquences dramatiques pour les familles touchées. 
Chacun de nous est le premier contributeur à plus de sécurité sur les routes. Ne relâchons pas nos efforts en 2022, d’autant que la levée attendue des mesures sanitaires risque d’impacter certains comportements sur les routes, et hélas susciter des accidents. Nous avons tous fait preuve de prudence et de vigilance ces deux dernières années pour protéger la vie. Poursuivons cet effort sur les routes aussi.
Notre objectif à tous est de réduire à 100 le nombre de victimes sur les routes wallonnes d’ici 2030.

 

Articles recommandés pour vous