Selon un sondage de Gaia : 9 Européens sur 10 sont favorables à l'interdiction de l'abattage sans étourdissement

Selon un sondage de Gaia, 9 européens sur 10 sont favorables à une interdiction de l'abattage sans étourdissement

© Chris Jongkind - Getty Images

13 oct. 2020 à 07:40 - mise à jour 13 oct. 2020 à 07:40Temps de lecture1 min
Par Belga

Neuf citoyens européens sur dix veulent que les animaux soient étourdis avant la saignée, sans exception pour des motifs religieux, selon un sondage effectué par l'organisation Gaia dans 24 Etats membres, auprès de 23.000 personnes.

L'opinion de la grande majorité des citoyens de l'UE contraste fortement avec l'avis récent de l'avocat général de la Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE) au Luxembourg, qui considère que l'interdiction flamande de l'abattage sans étourdissement enfreint le droit européen, relève Gaia.

"Si la CJEU était amenée à suivre - d'ici la fin de l'année - l'avis de l'avocat général, plusieurs États membres, dont la Belgique et en particulier la Flandre et la Wallonie, seront contraints d'annuler leur législation progressiste, établie par un processus décisionnel démocratique, qui permet d'éviter inutilement la souffrance des animaux pendant l'abattage", déplore le président de l'organisation, Michel Vandenbosch.

Selon le sondage, 87% des Européens pensent que l'Union devrait exiger que les animaux soient étourdis avant l'abattage, y compris pour des raisons religieuses. Nonante-deux pour cent sont d'avis que les États membres devraient être en droit de prendre des mesures supplémentaires pour garantir des normes de bien-être animal plus élevées.

Gaia souligne en outre que 58% des musulmans interrogés et 62% des juifs conviennent que les animaux doivent être étourdis avant d'être abattus.

Archives JT du 17/05/2017: le Parlement wallon vote l'interdiction de l'abattage sans étourdissement

Abattage rituel des animaux : Gaia, heureux du vote

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous