Classic 21 Culture

Séquence Culture du vendredi 14 octobre 2022

Classic 21 Culture

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Du théâtre avec un formidable spectacle à aller voir au Théâtre de Poche ''Je ne haïrai pas'' de Izzeldin Abuelaish.

Izzeldin Abuelaish est palestinien, né à Gaza. A force de ténacité, il réussit à devenir médecin, spécialisé en gynécologie obstétrique. Il est un spécialiste mondial de l’infertilité. Il est aussi le premier médecin palestinien à exercer en Israël. Il a subi à ce titre toutes les tracasseries et humiliations au passage des fameux “check-points” entre les deux pays. Malgré tout, il tente de construire des ponts entre Israéliens et Palestiniens. Puis il y a l’opération Plomb Durci. Un tank tire deux obus sur sa maison, tuant trois de ses filles et une de ses nièces, et blessant grièvement plusieurs autres de ses enfants. Pourtant, Izzeldin écrit son livre, ''I shall not hate (Je ne haïrai point)''. L’histoire de sa vie, et sa foi en l’avenir, le dialogue et la paix. Son livre est aujourd’hui traduit en 25 langues. Le plateau du théâtre de Poche en a fait un spectacle. L’histoire de son témoignage interprété par Deborah Rouach et dans la mise en scène de Denis Laujol. Izzeldin dont plusieurs parlementaires belges soutiennent la candidature au Prix Nobel de la paix. L’histoire d’Izzeldin incite à la réflexion. Celle de ce petit enfant de Gaza devenu docteur qui donne la vie. Qui perd l’essentiel, mais qui refuse la haine. Et qui promeut le dialogue, la culture, l’éducation pour combattre le repli, la peur. ''Je ne haïrai pas'' de Izzeldin Abuelaish, un spectacle intelligent, percutant, est à voir jusqu’au 22 octobre au théâtre de Poche dans le bois de la Cambre à Bruxelles. Réservations : poche.be

Amateur de photos, d’histoire et de voyages : une immersion dans le pays mythique qu’est l’Iran, le Musée de la Photographie de Charleroi accueille l’exposition de Sébastien Cuvelier : ''Paradise City''.

Dans les années 70, l’oncle du photographe est parti explorer l’Iran, tenant un journal de son périple. Inspiré par ce manuscrit, Sébastien Cuvelier y est retourné à plusieurs reprises pour construire sa propre image du pays. À travers ce projet combinant archives et vision personnelle, il crée un dialogue entre l’Iran d’avant la chute du Shah et le pays d’aujourd’hui, à la recherche d’une version insaisissable et onirique du paradis. Un voyage intime vers un autre eldorado. A voir jusqu’au 22 janvier au Musée de la Photographie de Charleroi.

Je vous rappelle le rendez-vous "Plan Cut" avec Félicien Bogaert, le condensé de l’actualité en image avec des interviews à retrouver sur Auvio à tout moment.

L’actualité du monde du spectacle le vendredi à 16h45 sur Classic 21 avec Delphine Ysaye !

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous