Regions Liège

Seraing : une vieille usine transformée en centre des produits de restauration

© Google maps

A Seraing, la très vieille halle industrielle de 1817 à côté de l’entreprise John Cockerill va devenir un centre des métiers de bouche. Le projet baptisé gastronomia est mené par un consortium qui a reçu 9 millions d’euros de fonds européens et wallons. Dans un an et demi Gastronomia proposera des bureaux partagés, des appartements, des commerces d’alimentation et des espaces de dégustation.

La rue Cockerill à Seraing, au croisement avec la nouvelle rue Jean Pottier, était connue pour ses vieux murs d’usine aveugles et décrépits. C’était l’un des endroits les plus tristes de la Province. Mais c’est là que la Ville a construit son nouvel hôtel de Ville, c’est là que l’entreprise John Cockerill a installé son nouveau bâtiment. C’est là encore que les promoteurs de gastronomia comptent vous faire venir pour… manger.

"On sort complètement d’une activité industrielle" explique Laurent Goblet du groupe immobilier Gehlen. "On transforme la halle pour la consacrer aux métiers de la bouche. Il y aura un restaurant où on pourra retrouver toutes les nationalités de la gastronomie, avec à chaque fois de petites échoppes. Il y aura aussi une zone de logements et à l’étage un espace de bureaux et de coworking (bureaux partagés)."

Le groupe Thomas et Piron fait aussi partie du consortium chargé de développer le projet gastronomia. "Juste à côté de la partie 'halle', nous avons tout un développement immobilier" poursuit Joël Paulus. "La première phase prévoit 93 logements, 1500 mètres carrés de commerces, avec une galerie pénétrante vers l’intérieur de la halle."

Gastronomia a recueilli un peu plus de neuf millions de subsides wallons et européens. En échange, il y a des conditions. Le projet conserve la vieille façade industrielle et la charpente d’acier intérieure. Deborah Geradon, échevine : "la Ville de Seraing impose aux promoteurs privés d’utiliser ces subsides pour maintenir l’aspect industriel. Pour le 31 décembre 2023, tout doit être fini, sans quoi on perd le feder". Le feder, c’est-à-dire l’argent européen et régional. Le consortium immobilier annonce 350 places de parking.
 

Articles recommandés pour vous