Tendances Première

[SERIE] Les rebonds inspirants, ou comment réinventer sa vie

Ann Vandenplas, chanteuse et chroniqueuse, a rencontré 9 personnes au parcours original

© ORANE BLASCO

25 août 2021 à 08:12Temps de lecture5 min
Par RTBF La Première
Loading...

Durant tout l’été, Ann Vandenplas, chanteuse et chroniqueuse, nous a inspirés avec ses 'rebonds inspirants'. Chaque mardi, elle nous a emmenés à la rencontre de ces personnes qui ont choisi de rebondir durant ou suite à la crise sanitaire et qui en ont profité pour changer d’activité professionnelle ou pour se réinventer dans leur métier. A l’occasion de cette rentrée, La Première vous propose de faire le plein d’énergie en revisionnant les 9 portraits.

Découvrez les déclics de chacun, des parcours de vie riches, des trajets de réflexion singuliers. De quoi peut-être puiser l’inspiration pour accomplir vos envies et vos rêves et vous rapprocher de vos valeurs, dans les mois à venir !
 

Katy Van Hasselt : Nenette en vadrouille

Rencontre avec Katy Van Hasselt, jeune femme originaire de Lasne. Depuis 15 ans, Katy bossait dans l’événementiel. Pandémie et confinement l’ont forcée à l’arrêt de son travail !

Grâce à ce temps libre, elle découvre le potentiel de sa région : nature, commerces et artisans locaux, artistes…. Et décide de créer Nenette en vadrouille, qui propose des circuits balades à vélo pour découvrir autrement Lasne et ses environs !

Tendances Première : Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Grégor Chapelle, accélérateur de la transition écologique face à l’érosion de la biodiversité

Grégor Chapelle a été avocat au barreau de Bruxelles, échevin de l’emploi, du commerce et du développement économique à Forest, directeur d’Actiris (l’office régional bruxellois de l’Emploi). Il vient d’ailleurs de terminer son deuxième mandat de directeur après 10 années à ce poste.

Mais la crise sanitaire a apporté son lot de remises en question ! Aujourd’hui, Grégor prend une toute nouvelle route dans sa vie personnelle et professionnelle. Il prendra la direction en septembre de l’asbl KICK BELGIUM, créatrice d’un nouveau programme au coeur des communes, pour faire de la Belgique un pays exemplaire en matière de biodiversité. Accélérateur de la transition écologique face à l’érosion de la biodiversité
 

Tendances Première : Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Lou Garagnani : un lieu inclusif pour les petits

Pendant plusieurs années, Lou Garagnani, une Bruxelloise de 33 ans, était manager chez Zara. Mais après la naissance de son deuxième enfant, porteur de handicap, et un long cheminement personnel, elle décide d’ouvrir une plaine de jeux inclusive : Le monde d’Ayden. Cela se passait au mois de septembre 2020. Hélas, à peine ouvert, le deuxième confinement restreint toutes les activités de ce nouveau projet !

Et ce deuxième confinement oblige les parents à parer au plus pressé et à se substituer aux professeurs, logopèdes, kinés et autres thérapeutes. C’est ainsi que Lou et son associée Aurélie imaginent leur nouveau projet : PUZZZLE.

Ce sera à la fois une crèche, une école maternelle et un espace de formation inclusif pour tous, qui sera situé dans le sud de Bruxelles.

>> Si vous souhaitez soutenir ce projet, c’est par ici !

 

Tendances Première : Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

 Natacha Cadonici : des fringues à la carte

Natacha Cadonici est styliste, formée à Saint-Luc. Depuis 2012, elle possède sa propre boutique et fonctionnait, comme tous les stylistes, au rythme des créations des collections saisonnières.

Mais la crise sanitaire a bousculé tout cela ! Natacha se réinvente et propose maintenant une mode plus 'à la carte' : elle présente régulièrement un seul prototype de ses créations à ses clientes (via les réseaux sociaux ou sa newsletter), qui ont alors la possibilité de commander pendant environ 7 jours ! Fini la surproduction, chez Natacha Cadonici, on achète moins mais mieux !
 

Tendances Première : Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Caroline et Benoît, de l’événementiel au camping

Ann nous propose de rencontrer un couple, Caroline Desmecht et Benoît Balasse. Nos deux amoureux se sont rencontrés à Bruxelles peu avant le tout premier confinement. Tous les deux menaient des carrières bien chargées dans l’événementiel, stoppées net bien évidemment par la pandémie, avec à la clef, plein de doutes sur la suite de leur avenir professionnel.

Un coup de cœur plus tard pour un camping à reprendre, le domaine d’Haulmé, dans les Ardennes françaises, on retrouve Caroline et Benoît jeunes exploitants d’un camping qui propose des hébergements insolites !

 

Tendances Première: Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Arnaud Peeters aime le vélo

Arnaud Peeters est un entrepreneur né et un initiateur de projets. Courtier en assurance depuis 2014, il gérait parallèlement la franchise du fameux glacier Zizi à Waterloo jusqu’à il y a quelques années, mais aussi des initiatives comme le Rhodathlon (duathlon par équipe de 2) ou l’importation de canapés haut de gamme personnalisables.

Pendant le confinement, associer sa grande passion pour le vélo et le sport avec le démarrage d’une nouvelle aventure a été une évidence. Il a ouvert en novembre dernier, un magasin de vélos à Ottignies dont le succès ne cesse de croître : PULSE STORE. Mais quels sont les moteurs de la vie professionnelle d’Arnaud ? Ann l’a rencontré !

 

Tendances Première: Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Majdoulyne Nabhan : les jeunes et l’informatique

Economiste de formation, Majdoulyne Nabhan, 38 ans, a travaillé pendant 8 ans dans une grande boîte américaine. Après une pause carrière en Guadeloupe, elle a lancé en 2017 une association qui recrute des rôles-modèles issus de la diversité, pour inspirer et motiver les jeunes : MISSALY.

Déjà passionnée par le digital et l’innovation, les confinements l’ont forcément amenée à s’interroger sur le rapport des jeunes à l’informatique. Elle ouvrira en septembre, à Anderlecht, une coding school, en parascolaire pour les jeunes de 10 à 18 ans, qui fera partie d’un réseau de plusieurs écoles, Logiscool. On y organisera des cours pour l’année, des stages, des anniversaires, des initiations à la programmation et, en journée, un programme pour les femmes, jeunes diplômés et chercheurs d’emploi.

Un projet plus que nécessaire et dans l’air du temps !
 

Tendances Première : Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Fred Wauters, la passion de l’écriture

Fred Wauters, un Bruxellois de 48 ans, a eu plusieurs vies professionnelles. Ingénieur commercial de formation, il a été professeur de comptabilité, de marketing et d’économie en haute école mais aussi au Burkina Faso. Il a été musicien de jazz pendant 10 ans et instructeur de Krav Maga, dans le club qu’il a ouvert avec un ami, il y a plusieurs années.

Mais la passion qui ne l’a jamais quitté est l’écriture. Cette passion a finalement pris toute la place dans sa vie professionnelle, depuis 2020, et Fred exerce aujourd’hui le métier passionnant de copywriter et spécialiste en stratégie de contenus, via sa société Ex Abrupto. Il a également écrit deux livres, ces dernières années.

Deux choses ont aidé Fred dans ses réflexions professionnelles : la crise Covid, mais aussi le cancer. Fred vit avec la maladie depuis plusieurs années et il nous parle de son trajet de réflexion. L’écouter et échanger avec lui est très inspirant.
 

Tendances Première : Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Caroline Case : Super Musette

Caroline Case, une Bruxelloise de 54 ans, a été maquilleuse pendant 20 ans. Lorsque son frère ouvre un restaurant-bar il y a 9 ans, elle y voit l’opportunité de se former à un nouveau métier qui l’attire. Du service en salle à la création de menus en passant par la comptabilité, elle apprend toutes les dimensions du métier, ce qui la poussera à ouvrir son propre lieu, selon son univers et ses goûts.

Chez Musette ouvre en octobre 2019 à Uccle (soit 6 mois avant le confinement) et ce lieu fonctionne tout de suite. Le confinement viendra malheureusement la stopper dans son élan et voler son énergie et son moral.

Grâce à un crowdfunding concluant et au travail commun du collectif Resto Bar Bruxelles, Caroline retrouve le feu sacré et décide de rouvrir son restaurant, ainsi qu’une épicerie fine, dès septembre 2021, juste à côté de son restaurant Super Musette. Elle y proposera des produits de qualité, bios ou locaux, des sandwichs faits maison.

Un rebond inspirant qui nous permet de rendre hommage à tous les travailleurs Horeca qui ont tant souffert pendant la période que nous avons traversée.
 

Tendances Première: Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous