RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tipik - Pop Culture

Sexisme dénoncé dans une publicité sud-coréenne où les femmes deviennent des vaches

Une publicité créée pour vendre du lait, dans laquelle les femmes sont assimilées à des vaches, fait scandale en Corée du Sud.

Alors que chez nous, les violences sexistes et sexuelles sont dénoncées dans l’enseignement supérieur, ailleurs aussi les scandales se succèdent. Il y a quelques semaines, en Corée du Sud, une publicité pour vendre du lait avait créé la polémique : elle assimile les femmes à des vaches.

C’est la plus grande coopérative laitière sud-coréenne, Seoul Milk, qui est à l’origine de ce (bad) buzz. Pensant promouvoir l’image d’un lait plus naturel, l’entreprise a conçu un spot publicitaire où un homme habillé en explorateur et muni d’une caméra épie des femmes, caché derrière un buisson. Ces femmes vêtues de blanc s’abreuvent à une rivière, se délectent de la rosée et font des étirements en pleine nature. Cette scène est un secret bien gardé puisque quand le photographe maladroit fait craquer une brindille sous ses pieds, le "troupeau" de femmes se transforme en un troupeau de braves vaches laitières.

Ce spot a profondément dérangé l’opinion publique en Corée du Sud. Et ce pour deux raisons : l’assimilation de femmes à des vaches mais aussi l’aspect voyeuriste puisque l’homme filme secrètement ces femmes. C’est d’autant plus choquant que la Corée du Sud fait face depuis plusieurs années à une recrudescence d’affaires de "molka" ("caméra cachée"). Dans ces affaires, les femmes sont filmées illégalement, à leur insu, avec des caméras cachées miniaturisées. 6800 cas ont été recensés en 2018, selon le New-York Times. Plus de 20.000 femmes brandissant des pancartes "My life is not your porn ("Ma vie n’est pas ton film porno") ont d’ailleurs défilé dans les rues de Séoul cette année-là pour montrer leur indignation.

L’ampleur du scandale a conduit Seoul Milk à présenter des excuses publiques et à retirer la publicité des différentes plateformes mais des utilisateurs l’ont repostée.

Plus de quatre ans après la montée en puissance du mouvement #MeToo et le changement induit dans les pratiques publicitaires, quand on voit un tel spot, une formule nous vient à l’esprit : "La vache ! Comment est-ce possible ?"

 

 

Loading...

Sur le même sujet

F.A.S.T. (Femmes Arts Sciences Technologies), une exposition à l’ULB jusqu’au 6 mars

Exposition - Accueil

Articles recommandés pour vous