Mode

Shorts plus courts, couleurs et motifs différents : comment la mode enfantine renforce les stéréotypes de genre

© Getty Images

28 août 2022 à 05:00 - mise à jour 29 août 2022 à 09:00Temps de lecture1 min
Par Victor de Thier

À quel point l’offre de vêtements pour enfants proposée par les grandes chaînes de magasin est-elle sexuée ? Un journal allemand, le Süddeutsche Zeitung, a mené l’enquête. Et le résultat est interpellant : la mode enfantine actuelle renforce bien les images de genre.

Pour arriver à cette conclusion, les enquêteurs ont comparé 20.000 chemises et shorts des entreprises H&M, Zalando et About you proposés en ligne pour les enfants de moins de 10 ans. Il apparaît que la couleur, les motifs, mais également la longueur des vêtements varient en fonction du sexe de l’enfant. En moyenne, un short pour filles de 30 cm de large est six cm plus court qu’un short pour garçons. 

Le fait que les pantalons des filles soient plus serrés et plus courts est simplement le résultat de la mode et de la socialisation.

"Et ce, malgré le fait que les corps des enfants ne diffèrent guère à cet âge. Les garçons sont un peu plus grands et plus lourds, mais ils peuvent simplement choisir la taille supérieure. Le fait que les pantalons des filles soient plus serrés et plus courts est simplement le résultat de la mode et de la socialisation", note Marie-Louise Timcke, l’une des journalistes ayant participé à l’étude.

Il ressort également de ces résultats que, dès lors, certains produits n’existent tout simplement pas sur le marché pour les enfants qui aimeraient sortir de cette logique.

Sur le même sujet : extrait du JT du 25 avril 2021

Education: éviter les clichés liés au genre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Environ 60% des jeunes subissent des pressions pour se conformer aux stéréotypes sociétaux

Belgique

Brassière, caleçon, culotte : la lingerie se libère à son tour des stéréotypes de genre

Mode

Articles recommandés pour vous