Environnement

Si le café rencontre un succès fou à travers le monde, il a aussi un fort impact sur la planète

Si le café rencontre un succès fou à travers le monde, il a aussi un fort impact sur la planète.

© Guido Mieth

06 oct. 2021 à 10:00Temps de lecture2 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Chaque premier jour du mois d'octobre, l'une des boissons les plus populaires au monde est mise à l'honneur : le café. Nombre de nous auraient du mal à se passer de ce breuvage universel par excellence, aussi savoureux que réconfortant. Seul point noir : son impact néfaste sur la planète. Une problématique bien connue dont se sont emparée les scientifiques et les entreprises pour nous permettre de continuer à savourer notre boisson préférée, tout en prenant soin de la planète.

L'étape "culture" est particulièrement polluante

Chaque jour, entre 1 et 2 milliards de tasses de café sont dégustées à travers la planète. C'est aussi la deuxième marchandise la plus échangée dans le monde, après le pétrole. Un franc succès qui malheureusement s'accompagne d'une forte empreinte environnementale.

Selon une étude allemande réalisée par l'Institut Öko à partir d'une variété de café cultivée en Tanzanie, la culture est l'étape qui représente la source la plus importante d'émissions de gaz à effet de serre générées par la production de café.

L'empreinte carbone liée à la culture serait de 59 grammes d'équivalent CO2 par tasse de café, soit 56% de l'empreinte carbone totale.

140 litres d'eau pour une tasse de café !

Le Fonds mondial de la nature (WWF) estime par ailleurs que l'ensemble des étapes de la production de café (de sa culture jusqu'au breuvage que nous dégustons) équivaut environ à la consommation de 140 litres d'eau pour une tasse.

Que l'on soit buveur occasionnel ou compulsif, notre attrait pour la caféine a donc aussi un coût pour la planète

Nos habitudes de consommation contribuent d'ailleurs à faire grimper l'addition environnementale : machines à café gourmandes en électricité, capsules individuelles jetées (environ 20 milliards chaque année dans le monde)...

Un outil en ligne pour consommer plus responsable

Des chercheurs britanniques de l'université de Cardiff viennent de dévoiler Onmi, un outil en ligne pour nous aider à y voir plus clair dans l'impact environnemental de notre consommation de café.

Imaginé et conçu par la scientifique Lucy Zaborowska, cette calculatrice en ligne a été conçue pour être utilisée par le plus grand nombre et permet d'obtenir des estimations précises sur l'empreinte carbone générée pour la production du café consommé, ainsi que la quantité d'eau nécessaire à la production de votre café (en fonction de la variété).

Le site délivre également des conseils pour réduire l'empreinte carbone liée à notre consommation de café.

Les marques aussi se mobilisent pour nous proposer des solutions, par exemple en se lançant dans la conception de capsules réutilisables ou de filtres lavables. Acheter son café en vrac ou utiliser une cafetière italienne à piston sont également des options pour siroter son café tout en limitant les déchets. 

Inscrivez-vous à la newsletter Tendance

Mode, beauté, recettes, trucs et astuces au menu de la newsletter hebdomadaire du site Tendance de la RTBF.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous