Jam

Silence, on hurle !

La fabrique de monstres

© La Fabrique de Monstres

28 sept. 2022 à 11:34Temps de lecture6 min
Par Michi-Hiro Tamaï

Hébergeant 150 vocalistes death metal, la Fabrique de Monstres dévie leurs prouesses vocales extrêmes pour doubler les monstres d’une pléthore de blockbusters gaming sanguinolents. Explications et rencontre avec Sébastien Croteau, tôlier des lieux et frontman de Necrotic Mutation qui a notamment gémit sur Doom Eternal et Dead by Daylight – Resident Evil.

La drogue, l’alcool et les décibels n’y sont pour rien. Lorsqu’il acclame, en concert, ses chanteurs de death metal préférés, Sébastien Croteau voit en eux des insectes, des morts-vivants, des trolls ou des extra-terrestres baroques. Le québécois détourne en effet depuis 17 ans ses talents sophistiqués de vocaliste métal pour doubler des râles de monstres et de créatures dans des blockbusters gaming. Far Cry Instincts, Assassin’s Creed, Prince of Persia (le remake 3D de 2008), ou plus récemment Doom Eternal… son CV fou l’a poussé à enseigner son art et à créer la Fabrique de Monstres. Soit, une agence artistique employant 150 vocalistes métal qui vient de s’internationaliser. D’où sa présence au dernier salon gaming de la GamesCom à Cologne. En terres allemandes. Forcément.

" Quand j’étais gosse à la télé et au cinéma, je préférais les méchants aux héros. Ils avaient des voix plus intéressantes. " confesse Sébastien Croteau. " Ca a commencé avec Cookie Monster sur Sesame Street, il y a ensuite eu les grosses colères du Cobra Commandeur et le rire de Skeletor bien sûr ! Sans oublier la voix de la fillette possédée dans l’Exorciste. Mais j’évitais de parler de tout ça à mes amis. ". L’obsession vocale de ce québécois remonte très tôt et guide sa ligne de vie. Cette fascination des voix bizarres fleurira lorsqu’en 1991, Croteau alors post ado formera Necrotic Mutation.

Tai-Chi, Kung Fu et cigarettes

Tai-Chi, Kung Fu et cigarettes
Tai-Chi, Kung Fu et cigarettes © Leblanc - Jeff

Invité à l’hôtel de ville de Montréal lorsque cette dernière s’auto proclamait " ville d’excellence mondiale en musique métal " il y a trois ans, ce groupe de death sur le retour a permis à son frontmen d’inventer un créneau aussi fou que porteur. Une niche dans la niche. Il faut dire qu’il est passé maître dans l’art de produire des sons organiques irréels, déformés et gutturaux pour donner vie à des affreux du jeu vidéo. Le quadrat qui s’est mis à la clope pendant le confinement (" c’est con " sourit-il) a pourtant une voix fluette et presque passe-partout en interview. Du genre à bien planquer le déluge sonore extrême qu’elle cache. Face à une salle de conférence médusée à la Devcom (1), cet artiste du cri metal démontrait ainsi sept types de râles allant de l’effet de friture duFry " à l’inspiration du " inhale ".

Sébastien Croteau à la Gamescom
Sébastien Croteau à la Gamescom © M.-H. Tamaï

Répondant également au doux nom d’" uvula vibration " ou de " false chord ", ces cascades vocales plongent parfois leurs racines dans les recherches soniques pointues de Croteau. Notamment sur le souffle séculaire du " throat singing " ou chant de gorge. " La grand-mère du chant metal moderne, c’est le chant tibétain et inuit. En 1997, j’ai été voir un spécialiste de la voix et on a mis des caméras dans la gorge d’une chanteuse inuit, d’un moine tibétain et d’un frontmen metal. " se souvient Sébastien Croteau. " On vu qu’ils utilisaient tous les trois leurs plis ventriculaires – donc des fausses cordes vocales – pour faire leur son. C’est un peu la parenté entre le tai-chi et le kung fu ! Une technique est plus lente et ordonnée et l’autre plus rapide. ".

Profession : chef d’orchestre zombie

Figure incontournable du doublage horrifique actif depuis 2005, Sébastien Croteau ne limite pas son art aux seules techniques de cri. Ce dernier a ainsi superposé six talents vocaux pour créer le personnage de The Dredge sur le récent chapitre Resident Evil de Dead by Daylight. Parfois, Croteau joue aussi aux chefs d’orchestre lorsqu’il s’agit de sonoriser une horde de zombies. Sur cette vidéo, on le voit ainsi diriger, bras en l’air, une une dizaine de doubleurs frappant sur des planches en studio. Sa direction n’est pas anodine puisqu’il y pousse une femme zombie progressivement augmenter son gémissement pour qu’elle se démarque de la meute.

Loading...

" Au-delà des différents effets vocaux, il y aussi tout un travail insoupçonné de jeu d’acteur. Un cri réaliste de mort traverse généralement trois étapes, par exemple. Il y a le râle du coup qui tue, la chute à terre à genoux et enfin le cri d’agonie. Il y a vraiment une façon de créer chacun de ces sons mais ce n’est pas seule nuance. La fidélité historique entre parfois en jeu. " note Sébastien Croteau. " Les premiers zombies de Night of Living Dead de Romero en 1974 n’ont rien à voir avec ceux du remake de Dawn of the Dead en 2004. Leur râle de ces derniers est plus agressif car ils courraient. ".

Do you speak martien ?

Plus récemment, Sébastien Croteau et sa Fabrique de monstres ajoutaient une corde à leur arc de compétences vocales. Non content de caster 14 vocalistes metal sonorisant une quarantaine de créatures sur le lore gaming très attachant des Gardiens de la Galaxie, l’artisan canadien y a inventé cinq langues extra-terrestres. Ces dernières n’ont pas l’envergure du Vo Le Ga, dialecte de 2000 mots que le très folklorique et spatial JETT the Far Shore imaginait l’an dernier en partant d’une chorale. Mais le jeu édité par Square Enix et développé par Eidos Montréal n’a pas moins été récompensé cette année par Game Audio Network, notamment pour son casting vocal.

Les Guardiens de la Galaxie
Les Guardiens de la Galaxie © Square Enix - Eidos Montréal

" On est généralement appelé, en toute fin de la production sur ce genre de projet. Mais les Gardiens de la Galaxie nous ont amené à collaborer dès le début. " se réjouit Croteau. " C’était un processus assez instinctif. Pour inventer un mot extraterrestre comme speeder bike, je me suis basé sur la sonorité de cet engin. L’idée de révérence traverse aussi des sonorités liées à une noble dans le jeu. Dans le cas du reptile, je créais des voyelles et des consonnes en utilisant des roulements de la luette. Les documentaires animaliers, aident beaucoup et sont essentiels pour la créativité. Je n’aime pas voir des aliens parler anglais, c’est moche. ".

Des librairies d’effets sonores renommées comme celle d’A Sound Effect tapissent de nombreux jeux vidéo. Mais le recourt à l’artisanat humain de la Fabrique de monstres n’a, à priori, d’égal. Et si Deep Voice de Baidu apprend à parler exactement comme la personne qu’elle enregistre, sur base d’un échantillon vocal d’à peine 4 secondes, les récents progrès fulgurants de l’apprentissage profond des I.A. n’inquiète pas plus Sébastien Croteau. Ce dernier souligne ainsi que son travail ne nécessite pas de post processing (notamment pour se synchroniser avec une scène) tandis que ses vocalistes métal ont une certaine expérience du jeu scénique. Autre avantage supplémentaire et inattendu, la loyauté et l’amour gaming de la communauté metal.

A la vie, à la mort

" On a beau porter des vestes Apache on reste des gros gamers au Canada. Cela se mélange à une loyauté sans faille qui se traduit toujours par une vraie fébrilité sur les réseaux sociaux lorsque tu annonces qu’une chanteuse ou un chanteur va prêter sa voix à un projet gaming. " sourit Sébastien Croteau. " Lorsqu’on a annoncé qu’Alissa White-Gluz d’Arch Enemy, Vicky Sarrakis de The Agonist et Simon Girard de Beyond Creation avaient posé leur voix sur les Gardiens de la Galaxie, on a eu 28 000 likes en 24 heures. Il est délicat de parler de l’effet réel sur les ventes mais de nombreux commentaires précisaient qu’ils allaient acheter le jeu ".

À la vie, à la mort
À la vie, à la mort © DR

Comptant 150 chanteuses et chanteurs metal dans son catalogue, la boucle vertueuse de la Fabrique de monstres passe aussi par la formation de ses doubleuses et doubleurs. Car produire des râles extrêmes toute la journée n’est loin d’être sans danger pour la voix. Quatre doubleurs traditionnels de films et de séries télé sur dix impliqués dans des jeux vidéo étaient ainsi victimes d’une fatigue vocale sérieuse selon l’Association des artistes canadiens de la télévision et de la radio (ACTRA). Un récent article d’Hollywood Reporter abondait dans ce sens.

" Je ne dis pas que la Fabrique est meilleure que des doubleurs traditionnels. Mais nous sommes spécialisés dans un aspect spécifique du doublage. La nuance est importante. L’idée est que non seulement, j’enseigne comment crier sans se blesser mais que je connais aussi les limites de cette pratique. " conclut Sébastien Croteau. " Ces doubleurs classiques n’ont pas le temps ni l’intérêt de se spécialiser dans notre domaine car ils font aussi de la publicité, des bande-annonce et d’autres projets. J’aime donc nous comparer à des cascadeurs vocaux, car les risques de blessure sont bien réels. ". Promis, la drogue, l’alcool et les décibels n’y sont pour rien.

Sur le même sujet

Wet Leg reprend son tube "Chaise Longue" en français

Jam

Talk Show, quand le punk londonien rencontre l’electronica

Jam

Articles recommandés pour vous