Regions Bruxelles

Six à huit mois de prison pour de faux tests PCR à Brussels National

© Belga

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné lundi onze personnes à des peines comprises entre six et huit mois de prison, ainsi qu'à des amendes allant de 1.600 à 2.000 euros, pour la présentation de faux tests PCR négatifs à l'aéroport de Bruxelles-National. Les onze prévenus faisaient défaut.

Au plus fort de la pandémie de Covid-19, les voyages étaient fortement limités, si pas interdits. Le 19 avril 2021 a marqué la reprise des voyages touristiques, après une interdiction de plusieurs mois, mais souvent à la condition de fournir une attestation d'un test PCR négatif au Covid-19. Au retour, il fallait également remplir le formulaire PLF.

Brussels Airport a intercepté 820 personnes ayant présenté un faux test négatif à leur départ. Elles ont toutes eu la possibilité de verser un règlement à l'amiable de 750 euros, ce qu'environ 80% ont accepté. Toutefois, 160 ont refusé la transaction. Le parquet de Hal-Vilvorde les a fait comparaître devant la justice ces derniers mois.

Lundi, onze d'entre elles étaient jugées. Chacune avait présenté un test PCR falsifié. La date, le nom de la personne testée ou le résultat du test étaient ainsi modifiés. 

Dix prévenus ont écopé d'une peine de six mois de prison et d'une amende de 1.600 euros. Un homme, qui avait déjà été condamné par le passé pour faux en écriture, a reçu une peine plus sévère : huit mois de prison et une amende de 2.000 euros.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous