Regions Bruxelles

Six à huit mois de prison requis pour des tests PCR falsifiés

© Belga

Le parquet de Hal-Vilvorde a requis lundi des peines de prison allant de six à huit mois et des amendes de 1.600 à 2.000 euros à l'encontre de 11 personnes qui s'étaient présentées à Brussels Airport avec des faux tests PCR lorsque ceux-ci étaient nécessaires au départ.

Lors de cette période d'obligation de test, 820 personnes ont été surprises avec de faux documents à l'aéroport national.

Toutes ont eu l'opportunité de payer un règlement immédiat de 750 euros. Environ 80% des concernées l'ont fait, tandis que les 160 personnes réfractaires ont été poursuivies devant le tribunal par le parquet de Hal-Vilvorde. 

Le cas de 11 d'entre elles étaient examiné lundi par le tribunal, aucune n'était présente à l'audience. Le parquet a requis une peine de six mois et une amende de 1.600 euros pour 10 d'entre elles, tandis qu'il a requis une peine de 8 mois et une amende de 2.000 euros à l'encontre de la 11e, déjà condamnée pour faux par le passé. 

Le jugement est attendu le 24 octobre.

Tests PCR si retour de zone rouge: sujet JT 25/08/2021

Vaccinés : test PCR de retour de zone rouge

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous