Tarmac

Smahlo : "Ma base à moi, c’est le Gospel"

© Thomas Debouvries

03 févr. 2022 à 16:53Temps de lecture2 min
Par Johanna Bouquet
Loading...

Ce jeudi c’est l’artiste Smahlo qui vient nous rendre visite pour ce 4e jour de la Belgian Music Week, la semaine où l’on met des artistes belges à l’honneur.

L’occasion pour lui de revenir sur son parcours au micro de Maxi dans l’émission "C’est quoi les bails ?"

Smahlo est loin d’être petit nouveau dans le game. Originaire du Congo, les rythmes afros, influencés par des géants comme Burna Boy ou encore Koffi Olomidé, se retrouvent dans toute son œuvre artistique.


►►► A lire aussi : Voici les artistes à surveiller en 2022


Des influences multiples

Ce rappeur-chanteur bruxellois est une pépite, capable de te chambouler avec sa voix rauque à couper le souffle. La musique, comme beaucoup d’artistes que nous recevons chez Tarmac, il est tombé dedans très jeune.

C’est aussi par la voie de la Soul mais surtout "du Gospel" à l’Eglise qu’il a fait ses premières armes. "Je chante depuis la naissance. Depuis tout petit, j’ai commencé dans la chorale, avec le Gospel, mes parents m’ont fait rentrer dedans, tous les dimanches on allait à l’Eglise. C’est vraiment ça la source", raconte Smahlo.

Et c’est après qu’il découvre le monde de la "musique congolaise avec des artistes comme Fally Ipupa et d’autres. Côté musique francophone, il se sent proche d’artistes comme Kalash, "il m’a donné de l’énergie. Sa voix est exceptionnelle, il m’a aidé dans ma recherche".

Un besoin de mélange des genres et des sonorités qui est en quelque sorte la marque de fabrique de cet artiste. Smahlo ajoute d’ailleurs, régulièrement des mots en lingala, la langue du Congo, dans ses sons. Un vrai plus selon lui: "on a une culture très forte en musique au Congo, ça rapporte toujours un plus. Le fait de revenir à nos racines ça peut apporter quelque chose. Notre touche est spéciale et je pense qu’il faut la faire découvrir au monde entier".

Cela fait déjà un petit temps que l’on suit cet artiste chez Tarmac. En 2020, il a d’ailleurs été élu artiste le plus prometteur par les RED Bull Elektropedia Awards. Un coup de projecteur qui "m’a stressé pour passer la cinquième vitesse. Ce prix-là m’a permis de me dire, je peux y arriver, j’en suis capable", s’est confié Smahlo.

C’est une passion chevillée au corps qui anime cet artiste atypique. C’est aussi la raison pour laquelle il est bien décidé à en faire son métier. Et ça paye, il est désormais signé dans le label 3e bureau/Wagram musique. 

Vers un premier EP

Au micro, pour sa carte blanche live, Smahlo a choisi de nous interpréter son dernier titre : "Horizon" sorti il y a à peine quelques jours. Un titre plein d’espoir : "quand j’ai écrit ce titre, j’étais dans un état où j’avais besoin d’exprimer beaucoup de choses. Je me suis dit, pourquoi ne pas créer un son avec plein d’espoir, au lieu de transmettre la haine que j’ai au fond de moi. Ma perception de l’espoir, elle est comme dans le son "horizon"".

Après plusieurs singles très remarqués ces deux dernières années, Smahlo devrait (enfin) sortir son premier EP au courant du Printemps 2022. Un premier projet qui devrait sans nul doute être riche, avec de multiples influences. 

"Dans mon EP, il y aura des choses qui vont faire bouger les gens" nous a promis Smahlo. On a hâte.

Articles recommandés pour vous