RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Regions

Soignies veut rendre à cette ancienne brasserie Art Nouveau sa fonction initiale

Ecoutez ici notre reportage

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

05 juil. 2022 à 14:23 - mise à jour 05 juil. 2022 à 14:23Temps de lecture1 min
Par Florence Dussart, Guillaume Woelfe

C’est un magnifique bâtiment, extrêmement bien conservé. Le seul restaurant de type Art Nouveau de Wallonie, et il se trouve à Soignies. La Ville a décidé de le restaurer pour permettre au public de manger à nouveau dans ce petit bijou architectural d’inspiration Horta.

Le "Modern" était initialement un hôtel brasserie pour hommes d’affaires et voyageurs. La Ville de Soignies veut lui rendre sa vocation première.

Les lignes sont là, ou plutôt les courbes. Les rambardes majestueuses, le bois sculpté qui enserre des miroirs biseautés. Les vitraux colorés, les lampes qui ressemblent à des fleurs sculptées dans le verre au bout de tiges en arabesques de fer forgé. Un vrai bijou. Baigné de lumière. Dans un état remarquable. La bourgmestre de Soignies, Fabienne Winckel n’est pas peu fière du projet : "C’est une petite pépite et on a eu l’occasion d’acquérir ce bâtiment en 2016, précise-t-elle. On a pris contact avec la fondation Horta notamment et ils nous ont conseillé de restaurer le bâtiment et d’en remettre le premier usage, un Horeca, au rez-de-chaussée notamment pour revivre ce qu’on pouvait vivre au début du XXe siècle".

Il y a 20 ans, on mangeait encore dans le restaurant, le "Modern". Et puis les normes ont changé. Le resto a fermé. Trop cher à remettre en conformité. Mais derrière la façade, tout est resté en l’état. Jacques Deveseleer est historien, spécialiste du patrimoine. Il est subjugué par l’état de conservation des lieux : "c’est absolument un chef-d’œuvre, s’émerveille-t-il, avec entre autres cette mosaïque constituée de tesselles rouges, vertes, jaunes et puis, fait unique au niveau de la Wallonie, tout le mobilier est conservé : les chaises, les banquettes, même la caisse enregistreuse est d’origine !"
Soignies veut faire revivre ce restaurant. Pour un voyage dans le passé qui nous emmènerait, le temps d’un repas, plus d’un siècle en arrière.
Montant de cette rénovation : 3 millions et demi d’euros que Soignies espère subsidiés à 90% par l’Europe et les fonds Feder.

RTBF

Les lignes sont là, ou plutôt les courbes. Les rambardes majestueuses, le bois sculpté qui enserre des miroirs biseautés. Les vitraux colorés, les lampes qui ressemblent à des fleurs sculptées dans le verre au bout de tiges en arabesques de fer forgé. Un vrai bijou. Baigné de lumière. Dans un état remarquable. La bourgmestre de Soignies, Fabienne Winckel n’est pas peu fière du projet : "C’est une petite pépite et on a eu l’occasion d’acquérir ce bâtiment en 2016, précise-t-elle. On a pris contact avec la fondation Horta notamment et ils nous ont conseillé de restaurer le bâtiment et d’en remettre le premier usage, un Horeca, au rez-de-chaussée notamment pour revivre ce qu’on pouvait vivre au début du XXe siècle".

RTBF

Il y a 20 ans, on mangeait encore dans le restaurant, le "Modern". Et puis les normes ont changé. Le resto a fermé. Trop cher à remettre en conformité. Mais derrière la façade, tout est resté en l’état. Jacques Deveseleer est historien, spécialiste du patrimoine. Il est subjugué par l’état de conservation des lieux : "c’est absolument un chef-d’œuvre, s’émerveille-t-il, avec entre autres cette mosaïque constituée de tesselles rouges, vertes, jaunes et puis, fait unique au niveau de la Wallonie, tout le mobilier est conservé : les chaises, les banquettes, même la caisse enregistreuse est d’origine !"

RTBF

Soignies veut faire revivre ce restaurant. Pour un voyage dans le passé qui nous emmènerait, le temps d’un repas, plus d’un siècle en arrière.
Montant de cette rénovation : 3 millions et demi d’euros que Soignies espère subsidiés à 90% par l’Europe et les fonds Feder.

Articles recommandés pour vous