Monde

Sommet de l'OTAN : discussion probable entre Biden et Erdogan

© AFP or licensors

Les présidents américain Joe Biden et turc Recep Tayyip Erdogan ont prévu de se parler mercredi en marge du sommet de l'Otan à Madrid, a annoncé mardi le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, Jake Sullivan.

"Nous pensons qu'à un moment ou à un autre demain" les deux hommes "auront l'occasion de se parler", a-t-il dit à bord de l'avion présidentiel Air Force One, indiquant que les modalités de la rencontre étaient encore en préparation. Jake Sullivan a assuré que l'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Otan, ardemment désirée par Washington et qu'Ankara menace de bloquer, "sera abordée" mais sans être "l'élément central" de la discussion. Joe. Biden est arrivé mardi après-midi à Madrid, en provenance d'Allemagne où il a participé au sommet du G7, pour un sommet de l'Otan, dont les réunions de travail auront lieu mercredi et jeudi.

Nouveaux engagements militaires

Les États-Unis vont également faire "des annonces spécifiques" sur "de nouveaux engagements militaires sur terre, en mer et dans les airs à long terme" en Europe, en particulier dans l'est du continent, a dit Jake Sullivan.

Un "certain nombre de pays" de l'Alliance vont également "promettre d'augmenter leurs contributions en matière de défense sur le flanc oriental", a-t-il ajouté.

Joe Biden compte d'ailleurs expliquer dès mardi, lors de son entrevue avec le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, que les États-Unis vont augmenter à six contre quatre auparavant le nombre de destroyers américains sur la base navale de Rota, dans le sud du pays.

"À la fin de ce sommet il y aura un dispositif plus robuste, plus efficace, plus crédible (...) pour tenir compte d'une menace russe plus aiguë et plus grave, pas seulement à cause de ce qu'ils ont fait en Ukraine, mais aussi à cause de la manière dont ils ont changé leur positionnement vis-à-vis du Bélarus", a assuré le conseiller.

Sur le même sujet

Erdogan menace de nouveau de "geler" l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan

Monde

Adhésion à l'Otan : Erdogan menace de nouveau la Suède et la Finlande

Monde

Articles recommandés pour vous