Son défi? Manger dans 90 restaurants en 90 jours

01 sept. 2020 à 12:33 - mise à jour 01 sept. 2020 à 12:33Temps de lecture1 min
Par Pascal Michel

Chaque jour, Pascal Michel met un liégeois à l’honneur. Aujourd’hui on va parler d’un flémallois qui s’est lancé un drôle de défi !

C’est important de se lancer des défis dans la vie. Certains rêvent de gravir le Mont Blanc, d’autres d’apprendre une nouvelle langue, certains encore souhaitent faire un saut en parachute. Stéphane Ancia, un flémallois de 32 ans, s’est lancé un défi d’un tout autre genre : manger dans 90 restaurants en 90 jours. Et c’est dans les colonnes du groupe sudpress qu’on peut suivre son exploit aujourd’hui.

Commercial dans le bâtiment, Stéphane est un habitué des repas d’affaires au resto. Autant vous dire que pendant le confinement, tout ça a été à l’arrêt. Au déconfinement, Stéphane et ses amis se donnent pour objectif d’aller au restaurant midi et soir pendant une semaine. "Ca a été trop facile, explique Stéphane. Du coup, on est parti sur un mois et puis on a décidé de faire 90 restaurants en 90 jours". Le défi se clôture le 8 septembre prochain et la barre des 100 restos est déjà dépassée. L’objectif est donc atteint !

 

Un impact sur les le budget

Fréquenter autant les restaurants ça a un impact sur le budget. "Comme nous n’avons pas pu partir en vacances, le budget est parti dans les restaurants". Mais ce n’est pas tout, le résultat se fait aussi ressentir sur la balance. Elle affiche, seulement, trois kilos supplémentaires.

 

Mettre en avant le secteur

Stéphane insiste : le but de son opération n’est pas personnel. Il souhaitait vraiment marquer le coup et soutenir le secteur de l’HoReCa. "La meilleure façon de soutenir les restaurateurs, c’est tout simplement d’aller manger chez eux !" conclut Stéphane.

Sur le même sujet

Un atelier gaufres de Bruxelles pour les gourmands !

Bruxelles Matin

Articles recommandés pour vous