RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 8/9

Sophie Tal Men a sorti "Des matins heureux", roman touchant et lumineux sur la résilience

Sophie Tal Men, pour "Des matins heureux"

Le 8/9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 avr. 2022 à 08:06Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

Sophie Tal Men était l'invitée du 8/9 pour présenter son nouveau roman Des matins heureux, sorti le 1er avril. Elle livre une histoire aussi sensible que drôle et authentique sur le destin croisé de 3 personnages meurtris. Une véritable ode à la vie.

À Paris, dans le quartier du Montparnasse, Marie, Guillaume et Elsa ne se connaissent pas. Pourtant, ils ont un point commun : ils craignent la nuit.

Alors qu’Elsa trouve refuge dans un bus pour éviter la violence de la rue, Marie multiplie les gardes à l’hôpital pour combler son vide sentimental et Guillaume retarde la fermeture de son bar pour fuir la solitude.

Grâce à un Irish Pub et à une annonce sur Leboncoin, ces 3 personnages finiront par se rencontrer. Ensemble, parviendront-ils à affronter la nuit ?

Des ambiances marquantes

Sophie Tal Men ne s'éloigne pas de la recette qui fait son succès littéraire. Des matins heureux place le lecteur au cœur du récit, qui vit l'expérience des héros avec beaucoup de descriptions d'endroits.

Le quotidien d'Elsa, SDF du jour au lendemain et forcée de trouver refuge dans des bus, est angoissant. "Il y a beaucoup de femmes qui sont sans domicile malheureusement dans les grandes villes et qui doivent se protéger un peu plus que les hommes dans la rue. Elles se réfugient donc dans les gares et quand elles ferment, dans les bus, pour être protégées, être dans le conducteur de la lumière et être dans le mouvement" explique la romancière qui apporte évidemment un message lumineux derrière la pénombre des premières pages : "J'aborde des choses profondes et des difficultés de vie mais ce que j'aime bien c'est que petit à petit dans l'histoire, on trouve des portes de sortie".

Autre lieu, autre ambiance, celle d'un Irish Pub avec le barman Guillaume. L'écrivaine française affectionne ce genre d'endroit "parce que toutes les classes sociales peuvent s'y retrouver, et les langues se délient, on échange facilement".

Loading...

La reconstruction après un cancer du sein au cœur du roman

Un livre sans référence au milieu hospitalier pour Sophie Tal Men, toujours neurologue en Bretagne en parallèle de son activité de romancière, ne serait pas un roman de Sophie Tal Men.

On retrouve donc aussi Marie, gynécologue présente dans un précédent roman. "J'aime bien retrouver un personnage secondaire qui devient personnage principal, mes lecteurs aussi" justifie l'auteure.

Personnage haut en couleur, Marie débarque à Paris pour se spécialiser dans la reconstruction après un cancer du sein. "Ce sont des petites anecdotes de l'hôpital où je parle de la reconstruction de l'après, de la féminité, du rapport au corps, de ces femmes qui ont envie de se sentir encore belles" résume l'écrivaine de 42 ans. Mais contrairement au récit développé dans Là où le bonheur se respire, Des matins heureux plonge le lecteur dans une médecine qui n'est pas la spécialité de Sophie Tal Men. La neurologue a alors suivi une amie gynécologue spécialisée dans cette reconstruction pour recueillir un maximum d'informations. "J'ai appris plein de choses que j'apprends au lecteur et c'est surtout très positif : on reste féminine et on se sent belle malgré les cicatrices".

Enfin, comme notamment dans Va ou le vent te berce, les lecteurs peuvent retrouver les recettes des boissons et plats du livre.

Loading...
Loading...

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

Zaz incarnera Édith Piaf dans une comédie musicale grandiose à Las Vegas

Le 8/9

"Danse avec les stars" : Maxime Dereymez raconte la fondation de la troupe, née bien avant l'émission

Le 8/9

Articles recommandés pour vous