Politique

Sortie du nucléaire : Joachim Coens (CD&V) s'attend à une prolongation des centrales

© © Tous droits réservés

07 mars 2022 à 18:07Temps de lecture1 min
Par Belga

Le président du CD&V Joachim Coens a indiqué lundi au micro de Radio 1 (VRT) s'attendre à ce que le fédéral décide de prolonger les deux réacteurs nucléaires les plus récents (Doel 4 et Tihange 3), selon le fameux "plan B" surtout poussé par les libéraux.

"Je pense que nous allons constater qu'il est effectivement nécessaire d'activer le Plan B et d'aller parler avec Engie", a-t-il indiqué. Récemment, les Verts ont semblé ouvrir la porte à cette possibilité, face aux incertitudes accrues liées au conflit entre Ukraine et Russie, qui font craindre des perturbations futures de l'approvisionnement en gaz russe.

Joachim Coens confirme qu'il faut continuer à investir dans le renouvelable, pour des questions d'indépendance énergétique. Mais il faut aussi tenir à l'œil les prix et la question de la sécurité d'approvisionnement, insiste-t-il.

Cette dernière "est encore plus aigüe" que précédemment, estime-t-il, de telle sorte qu'il est normal de se poser la question de la faisabilité d'une sortie complète du nucléaire (prévue par la loi en 2025, NDLR).

Sur le même sujet

Élections anticipées au CD&V : Sammy Mahdi candidat à la présidence, pour succéder à un Joachim Coens démissionnaire

Politique

Le président du CD&V demande des élections internes anticipées : Joachim Coens sur le départ

Politique

Articles recommandés pour vous