Soudan: le Premier ministre civil Abdallah Hamdok annonce sa démission

© AFP or licensors

02 janv. 2022 à 21:27Temps de lecture1 min
Par Belga

Le Premier ministre Abdallah Hamdok, visage civil de la transition au Soudan, a annoncé dimanche soir à la télévision d'Etat sa démission, plus de deux mois après un coup d'Etat suivi d'une répression qui a fait 56 morts dans le pays.

"J'ai tenté de mon mieux d'empêcher le pays de glisser vers la catastrophe, alors qu'aujourd'hui il traverse un tournant dangereux qui menace sa survie au vu de la fragmentation des forces politiques et des conflits entre les composantes (civile et militaire) de la transition (...), a-t-il affirmé dans son adresse à la nation. Malgré tout ce qui a été fait pour parvenir à un consensus, cela ne s'est pas produit", a-t-il notamment argué.


►►► À lire aussi : Fuir le Soudan à 14 ans : le long et terrible périple de Nordin jusqu’en Belgique


 

Deux manifestants hostiles au pouvoir militaire au Soudan ont été tués dimanche alors qu'ils défilaient à Omdourman, banlieue nord-ouest de Khartoum

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous