RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Soupçons de fraude au Covid Safe Ticket à Wavre : cinq employés du centre de vaccination interpellés ce jeudi matin

Les cinq personnes interpellées sont actuellement entendues par la police.
13 janv. 2022 à 12:59 - mise à jour 13 janv. 2022 à 19:31Temps de lecture1 min
Par Hugues Van Peel

La police locale de Wavre a procédé ce jeudi matin à l’interpellation de cinq personnes affectées à des tâches administratives au centre de vaccination installé à la salle Jules Collette à Bierges.

Selon nos informations, les individus ont été cueillis à leur domicile et ont été entendus par les policiers dans le cadre d’une enquête pour fraude au Covid Safe Ticket. Ils sont soupçonnés d’avoir encodé de faux certificats de vaccination pour des personnes qui ne voulaient pas se faire vacciner.

Des contrôles permanents

En décembre, l'Agence wallonne pour une Vie de Qualité (AVIQ) a fait part à la justice de ses doutes concernant un certain nombre de cas identifiés lors des contrôles que l'agence effectue en permanence. Une enquête a donc été ouverte et confiée à un juge d'instruction.

"Utiliser un faux CST, c'est punissable par la loi, rappelle Lara Kotlar, porte-parole de l'AVIQ. C'est un faux et un usage de faux, et au-delà de ça, vous vous mettez en danger et vous mettez d'autres personnes en danger. Etre reconnu vacciné alors qu'on ne l'est pas, ça peut avoir des répercussions, notamment à l'hôpital. On a vu en France cette dame qui annonçait être vaccinée et qui en réalité ne l'était pas. Malheureusement, il y a eu une fin tragique pour elle puisqu'elle n'a pas reçu le traitement qu'elle aurait dû recevoir. Ce n'est donc pas anodin."

Pour les faussaires, les conséquences peuvent donc être sanitaires et judiciaires. Et les poursuites éventuelles concernent tant les personnes qui délivrent les faux certificats que celles qui en profitent et qui paient pour les avoir.

A Wavre, la fraude concernerait environ 200 CST. La Wallonie, par l'intermédiaire de l'AVIQ, va se constituer partie civile dans ce dossier.

Sur le même sujet

Coronavirus : la Tchéquie renonce à la vaccination obligatoire

Monde Europe

Coup d’envoi de la vaccination des enfants ce mercredi en Wallonie : 15.000 doses administrées cette semaine

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous