RTBFPasser au contenu
Rechercher

Sous les Pyramides

Sous le sable des Pyramides (Podcast) - Toutankhamon : 1922, la recherche de la dernière chance

Sous le sable des pyramides

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 juil. 2022 à 16:20 - mise à jour 08 juil. 2022 à 08:47Temps de lecture3 min
Par La Première

Dans le premier épisode de la série Sous le Sable des Pyramides, suivez les traces du célèbre archéologue et égyptologue Howard Carter. Il a écrit son nom dans les livres d'Histoire comme étant l'auteur de la découverte du tombeau de Toutankhamon.

Nous sommes à Louxor dans la Vallée des rois, une vallée qui depuis des millénaires appartient... aux morts. Sous le sable des demeures d’éternité. Telle une mine d’or, cette majestueuse nécropole a été pillée, explorée, éventrée et nul ne peut douter qu’il reste encore des trésors.

Le 26 novembre 1922, au loin, trois silhouettes se dessinent dans la poussière. Deux hommes et une femme marchent... le pas pressé, sans échanger une parole. Celui qui marche le plus vite, c’est Howard Carter, un explorateur anglais de 48 ans. Dans son pays, c’est un homme de son temps, de la Belle Epoque. Élégant avec sa redingote, son chapeau haut de forme, sa montre à gousset et sa moustache bien soignée…

Mais dans cette vallée, sous le cagnard, c’est un autre homme qui n’hésite pas à mouiller sa chemise et à creuser la terre comme un vulgaire chercheur d’or. L’homme qui marche à côté de Carter est plus âgé. Un monsieur d’une soixantaine d’année qui s’appuie sur le bras de sa fille Lady Evelyn et n’est autre que George Edward Stanhope Molyneux Herbert, cinquième Comte de Carnarvon connu en tant que Lord Carnarvon.

Et c’est lors de sa rééducation qu’il s’est passionné pour la photographie et l’archéologie. Le climat chaud de l’Égypte pourrait même lui être bénéfique, lui a dit son médecin. C’est ainsi que cet homme de la haute aristocratie a commencé à investir son immense fortune dans des fouilles archéologiques et à devenir le mécène de Carter.

Des années de mécénat infructueuses

C’est en 1909 que le destin réunit les deux hommes. Lord Carnarvon embauche Howard Carter pour creuser la terre. Carnarvon lui construit une maison et dépense des dizaines millions de francs pour commencer les fouilles. Alors c’est dans cette Vallée, celle des rois, celle dont on leur dit qu’il n’y plus rien à espérer et ou son prédécesseur, le célèbre archéologue Davis, a déclaré avec certitude que plus aucune tombe ne pouvait y être trouvée, qu’il vont jeter leur dévolu.

Et c’est désormais à deux que de façon obsessionnelle, acharnée, ils vont chercher celui qui dans les archives voit son nom oublié : le pharaon Toutankhamon. Howard Carter attend avec inquiétude et impatience Lord Carnarvon depuis plus de 15 jours.

Il sait que son mécène est fatigué, et mécontent de perdre son argent depuis des années dans des fouilles sans résultat. Lord Carnarvon ne peut plus suivre et il n’a plus l’intention de financer ces recherches. L'après-guerre est difficile même pour les aristocrates. Il faut à Carter toute sa force de persuasion pour que Carnavon lui accorde encore un an de subsides afin d’explorer cette ultime petite partie de la vallée. Carter veut y croire, même si jusqu’alors, les milliers de tonnes de pierres déplacées et cinq ans de travail éreintant n’ont dévoilé que quelques pots d’argile.

Harry Burton Apic/Getty Images

Un moment historique

L'émotion submerge Carter lorsque douze jours auparavant, le 14 novembre, un coup de pioche a mis à jour l’amorce d’un escalier menant à une porte en contrebas. Il ne pouvait aller plus loin sans l’approbation et la présence de son mécène. Il s’est hâté de lui envoyer un télégramme : "Avons enfin fait une découverte merveilleuse dans la vallée - une tombe magnifique avec sceaux intacts - attend votre arrivée pour ouvrir félicitations".

Les voilà donc sur cette plaine, le sable vole en cette fin d’après-midi du 26 novembre 1922. Et en un instant l’agitation fait place au silence. L’ambiance est solennelle. Après des années difficiles à creuser encore et toujours cette terre sèche et stérile, des années à perdre souvent espoir. Les ouvriers ont presque les larmes aux yeux et leur regard se fixe sur ces silhouettes qui se rapprochent. Le chantier s’arrête et le temps semble suspendu. Carter, Lord Carnarvon et sa fille, le cœur battant comme jamais, plus fort encore qu’un sentiment amoureux, s'apprêtent à descendre l’escalier. Ils ne savent pas encore si cette journée sera leur plus grande déception ou alors le moment le plus extraordinaire de leur vie...

Découvrez l'ampleur de cette découverte historique dans le podcast ci-dessus.

Sous le Sable des Pyramides, épisode 2 : la pierre de Rosette

 Sous le Sable des Pyramides, épisode 3 : Akhenaton

► Sous le Sable des Pyramides, épisode 4 : Héliopolis

► Sous le Sable des Pyramides, épisode 5 : Hatchepsout

► Sous le Sable des Pyramides, épisode 6 : Ramsès II

► Sous le Sable des Pyramides, épisode 7 : Imhotep

► Sous le Sable des Pyramides, épisode 8 : Isis et Osiris

Universal History Archive/Getty Images

Sur le même sujet

Podcast : comment écouter Sous le sable des pyramides ?

Podcasts La Première

La fameuse momie "enceinte" pourrait-elle aider à lutter contre le cancer ?

Patrimoine

Articles recommandés pour vous