Diables Rouges

Sous-utilisé à Chelsea, inconstant en prêt : Batshuayi en quête de stabilité après 6 ans agités

Michy Batshuayi

© AFP or licensors

Michy Batshuayi peut enfin poser ses valises. A Fenerbahçe en l’occurrence. Arrivé à Chelsea en 2016, le Diable rouge n’est jamais parvenu à s’installer durablement dans un vestiaire ces dernières années. C’est ce qu’il espère faire du côté d’Istanbul après avoir connu cinq prêts en six années passées chez les Blues.

Chelsea, un club où il n’a jamais trouvé sa place

Michy Batshuayi
Michy Batshuayi AFP or licensors

A l’été 2016, Batshuayi sort d’une saison réussie avec Marseille. 17 buts et 9 assists en 36 matches de Ligue 1. C’est une sacrée carte de visite quand on n’a que 22 ans. Chelsea est séduit et met 39 millions sur la table pour attirer l’attaquant belge.

L’impact de 'Batsman' à Chelsea ne semble pas si mauvais pour sa première saison. Le garçon parvient à planter 5 buts malgré un temps de jeu réduit à l’os (223 minutes en 20 matches de Premier League). Barré par Diego Costa lors de sa première saison, le Belge comprend très vite qu’il ne fait pas partie des priorités du club lorsque l’Espagnol s’en va l’année suivante. Alvaro Morata, Olivier Giroud et Tammy Abraham lui sont préférés par Antonio Conte.

Le Diable rouge n’a pas d’autre choix que de s’exporter. Il sera prêté à Dortmund au bout de six mois. Le premier d’une longue série de prêts infructueux.

Revenu au bercail à plusieurs reprises, il finira par accumuler 77 matches sous le maillot des Blues pour 25 buts à son actif. Un ratio qui force le respect quand on sait qu’il a joué une moyenne de 31 minutes par apparitions sous le maillot des Blues. Une utilisation au compte-gouttes qui ne peut que susciter des regrets alors qu’il n’a été titularisé que 5 fois en Premier League avec les Londoniens.

Le sourire à Dortmund, le flop à Valence : fortunes diverses en prêt

Michy Batshuayi sous le maillot du Borussia Dortmund
Michy Batshuayi sous le maillot du Borussia Dortmund AFP or licensors

Le premier séjour en prêt de Batshuayi est une aubaine. L’ancien standarman a besoin de temps de jeu et débarque à Dortmund en, janvier 2018. Sous les ordres de Peter Bosz, le Diable rouge se sent comme un poisson dans l’eau. En dix matches (900 minutes accumulées), il parvient à planter sept buts.

Il sera malheureusement stoppé dans son élan par une vilaine blessure à la cheville qui met un terme à sa saison. Convaincu malgré ce contretemps, Dortmund va essayer de transférer définitivement Batshuayi. En vain. Le prix demandé par Chelsea est trop élevé.

Plutôt que de le vendre, les Blues préfèrent le renvoyer en prêt, à Valence cette fois. Une opération qui ne va vraiment porter ses fruits. Trois buts en 23 apparitions… le bilan est bien maigre pour l’attaquant belge, incapable de s’imposer en Espagne.

 

Michy Batshuayi sous le maillot de Crysal Palace
Michy Batshuayi sous le maillot de Crysal Palace AFP or licensors

De retour en Premier League 6 mois plus tard, il repasse immédiatement par la case prêt. C’est cette fois-ci à Crystal Palace. C’est la première fois que Batshuayi reçoit concrètement sa chance en Premier League et ses performances ne sont pas décevantes. Le Belge reprend en effet des couleurs avec 5 buts en 11 matches de championnat.

Il ne sera pourtant pas retenu par les Eagles qui préfèrent le voir repartir pour Londres. Il restera (enfin) une saison entière à Chelsea mais ne récoltera qu’une seule titularisation en Premier League…

Batshuayi l’a compris. Son avenir est loin de Chelsea… et de la Premier League. À nouveau prêté à Crystal Palace lors de la saison 2020-2021, 'Batsman' ne parvient plus à faire son trou. Relégué au rôle de remplaçant derrière les Ayew, Zaha et Benteke, il ne plantera que deux buts cette saison-là. Un bilan indigne d’un joueur capable de marquer 25 buts pour les Diables rouges.

C’est donc en Turquie que Batshuayi va poursuivre sa carrière. En aôut 2021, Chelsea prolonge son contrat d’un an pour pouvoir le prêter à Besiktas. Titulaire et attaquant incontournable, il va jouer 33 matches de championnat pour 14 buts et 5 assists.

Prolifique avec les Aigles Noirs, c’est finalement un autre club turc qu’il va convaincre : Fenerbahçe. Un club qui a enfin décidé d’investir et où – on l’espère – Batshuayi pourra trouver la stabilité dont il a besoin pour performer.

Sur le même sujet

Officiel : Trossard perd son coach, Chelsea s’en remet à la magie de Potter

Premier League - Football

Articles recommandés pour vous