RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Special Olympics : 2800 athlètes réunis pendant 3 jours dans le Brabant wallon

24 mai 2022 à 05:10Temps de lecture2 min
Par Véronique Fouya

Covid oblige , l'événement avait été annulé pendant deux ans. Cette année , les Special Olympics reviennent en force et ils prennent leur quartiers dans le Brabant wallon, à Braine l'Alleud et à Louvain-la-Neuve . 2755 athlètes porteurs d'un handicap mental  vont s'affronter dans 16 disciplines différentes - athlétisme, football, natation etc...-  et ce, du 25 au 28 mai. Une manifestation sportive et festive aussi à laquelle participe notamment Le Colombier, un service résidentiel pour adultes handicapés, situé à Nivelles. 

Gérer ses émotions

Cela fait près d'un an qu'ils s'entraînent au bocce, une discipline bien connue des Italiens et qui s'apparente à la pétanque . Les résidents du Colombier qui concourent dans cette discipline doivent faire preuve de concentration, d'une bonne psychomotricité aussi mais pour Kelly Van Bockstaele, leur coach, la principale difficulté réside ailleurs : On sait combien le mental est important pour tous les sportifs; ici , cette dimension prend énormément de place :avant qu'un entraînement puisse commencer- ou pas - il faut tenir compte de l'état émotionnel des participants et voir s'ils ont la capacité d'écouter les conseils qui leur sont prodigués. Certains entraînements sont plus productifs que d'autres mais la motivation elle, est toujours au rendez-vous. Cela fait deux ans qu'ils sont très peu sortis , qu'ils n'ont pas pu participer à des activités festives en extérieur, et les Special Olympics, avec leurs cortège d'animations, en fait partie . Le climat est donc à la fête, avec un peu de stress quand même...     

Gagner en estime de soi

Nathalie présente un léger handicap mental associé à déficit visuel. Elle participe à ces jeux depuis 2012, avant en natation mais le bocce lui plaît davantage : " Je suis à fond ! Bien sûr, j'aimerais remporter la médaille !  ça fait deux qu'on les attend ces jeux alors souhaitez-moi le meilleur!".  Pour leur coordinateur pédagogique, Xavier Jamar , l'enjeu de ces Special Olympics dépasse largement les potentielles victoires : " c'est aussi une opportunité pour nos résidents de montrer à leurs familles les progrès qu'ils ont pu faire en s'entraînant au sein de l'institution, avec la fierté qu'ils tirent d'arriver au bout de la course , d'avoir compris les consignes, ne fût-ce que cela ... Il y a quelque chose de valorisant dans cette compétition, clairement." C'est aussi, note-t-il, sur du plus long terme, une manière de faire apprécier le sport à des jeunes adultes qui préfèrent généralement l'activité "cuisine" à un petit footing matinal...  

Près de 3000 athlètes belges sont donc attendus pendant le break de l'Ascension au Blocry, à Louvain-la-Neuve, au centre sportif et à la piscine de Braine-L'alleud. Les meilleurs d'entre eux remporteront même une double victoire : ils participeront aux jeux mondiaux d'été et d'hiver qui se déroulent eux, tous les deux ans.  

Articles recommandés pour vous