RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Sport en plein essor, le padel fait-il trop de bruit ? "Les nuisances générées doivent être cadrées", dit la ministre de l’Environnement

Le padel trop bruyant ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le padel est un sport de raquette qui a connu un engouement sans précédent lors de la crise sanitaire. Comme le tennis, il peut se pratiquer en extérieur, mais sur un terrain plus petit et est donc plus facile d’accès pour les néophytes. On y joue avec une raquette pleine et le terrain est entouré de parois vitrées sur lesquelles on peut faire rebondir la balle. Et c’est bien là que réside le problème : le padel est un sport plus bruyant que le tennis. "Il y a aussi le fait qu’on joue généralement à quatre, sur une plus petite surface. Les bruits sont différents et je pense que l’explosion de ce sport et du nombre de terrain peut exposer le voisinage à des bruits auxquels il n’est pas habitué et peut générer du mécontentement", confirme Karine Biver, responsable de plusieurs clubs de tennis et de padel.

Un mur antibruit à Odrimont

Parmi ceux-ci, le TC Odrimont, à Lasne, a ainsi dû il y a un an fermer ses terrains extérieurs, suite au recours introduit par des riverains. "Notre permis initial a été annulé par un arrêt du Conseil d’Etat, raconte la présidente du club. Depuis, nous avons obtenu un nouveau permis, qui prévoit qu’on installe un mur antibruit. Dès que ce mur sera construit, nous pourrons rouvrir". En attendant, le club a dû investir 100.000 euros dans la construction de ce mur de six mètres de haut et sacrifier deux terrains de tennis pour les transformer en terrains de padel intérieurs, afin de répondre à la demande des joueurs. Les cas comme ceux-ci se multiplient partout en Wallonie. La ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier, s’est donc saisie de la question. "Il s’agit de voir comment on peut trouver des solutions pour les riverains pour entendre leurs plaintes par rapport à ce type de problématique en augmentation. Je vais donc charger mon administration d’analyser les possibilités de rédiger une proposition de réglementation sur le sujet", précise la ministre.

Les terrains extérieurs du club d’Odrimont sont inoccupés, en attendant la construction d’un mur antibruit
Les terrains extérieurs du club d’Odrimont sont inoccupés, en attendant la construction d’un mur antibruit S. Vandreck

C’est difficile aujourd’hui d’avoir une norme de bruit basée sur la pratique réelle du padel

L’administration devra également trouver une nouvelle méthode de mesure des niveaux sonores, car jusqu’ici les tests réalisés n’ont pas relevé de niveaux anormalement élevés. "En dehors de l’impact des balles, cette activité ne génère pas d’autre bruit. C’est donc difficile aujourd’hui d’avoir une norme basée sur la pratique réelle du padel", poursuit Céline Tellier. Pour l’instant, les terrains de padel ne sont pas soumis à un permis d’environnement. Il n’y a donc pas de normes de bruit à respecter, sauf si le règlement communal le prévoit. "Mais ce qui m’importe aujourd’hui, pour que les riverains vivent en paix, c’est que les nuisances générées soient cadrées et que des précautions soient prises lors de la construction de nouveaux terrains", ajoute-t-elle.

Sur le même sujet

Une solution pour garder vos balles de tennis et de padel comme neuves !

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous