Regions Liège

Sprimont : la mort suspecte de deux chiens de chasse

Teddy et Ficelle, les deux chiens de chasse, seront autopsiés ce lundi à la Faculté de médecine vétérinaire de l’université de Liège.

© Photo Marc Mélon – RTBF

Le traqueur Jean-Luc Lecouffe, très affecté par le décès de deux de ses chiens de chasse, Teddy et Ficelle.
Le traqueur Jean-Luc Lecouffe, très affecté par le décès de deux de ses chiens de chasse, Teddy et Ficelle. © Photo Marc Mélon – RTBF
Quelques morceaux de viande retrouvés dans la remorque du traqueur seront analysés.
Quelques morceaux de viande retrouvés dans la remorque du traqueur seront analysés. © Photo Marc Mélon – RTBF

Ce samedi, une chasse au grand gibier était organisée sur le territoire de la commune de Sprimont.
Des traqueurs étaient mobilisés. Parmi eux, Jean-Luc Lecouffe qui s’est déplacé avec ses chiens.
Avant la pause de midi, il a invité deux Braque à réintégrer la remorque. Le traqueur explique : "Il y a quelqu’un qui a introduit de la viande empoisonnée dans les caisses de la remorque. Je ne l’ai pas vue. Les chiens sont rentrés. Ils ont mangé les morceaux de viande et sont décédés moins d’un quart d’heure après".

Très affecté par le décès des deux chiens

Le traqueur est bouleversé par ce qu’il est en train de vivre. Jean-Luc Lecouffe explique : "Les chiens vivent dans la maison, regardent la télévision avec moi. Je suis célibataire et pour moi, ils sont mes enfants".

Un vétérinaire consulté

Immédiatement, un vétérinaire a été consulté pour prendre en charge les deux chiens.
Il n’a rien pu faire. Le Dr Joseph Reynaerts explique : "Vu la vitesse à laquelle cela s’est déroulé et les symptômes qui ont été aussi violents et aussi rapides. A part un empoisonnement, je ne vois pas beaucoup d’autres explications".

Des morceaux de viande récupérés dans la remorque

Dans la remorque du traqueur, des morceaux de viande restant ont été récupérés. Benoît Grégoire, responsable de la chasse, explique : "Nous avons mis les morceaux de viande dans un sachet pour les déposer à la Faculté de médecine vétérinaire. Ils seront analysés et les deux chiens seront autopsiés".

Autopsie des chiens et analyse toxicologiques

En fin d’après-midi, les deux chiens ont été présentés à la Faculté de médecine vétérinaire de l’université de Liège.
Annick Linden, Professeure et responsable du service de santé et pathologies de la faune sauvage, explique : "Au cours de l’autopsie, le service de pathologie va procéder à des prélèvements très ciblés. Le contenu gastrique sera prélevé et envoyé pour une analyse toxicologique. Nous allons également analyser les morceaux de viande qui se trouvaient dans la remorque".

Dépôt de plainte

La propriétaire des chiens décédés va déposer plainte à la Police.
 

Le Dr Joseph Reynaerts, vétérinaire, a examiné les chiens quelques minutes après les premiers symptômes.
Le Dr Joseph Reynaerts, vétérinaire, a examiné les chiens quelques minutes après les premiers symptômes. © Photo Marc Mélon – RTBF
Annick Linden, Professeure et responsable du service de santé et pathologies de la faune sauvage à l’université de Liège.
Annick Linden, Professeure et responsable du service de santé et pathologies de la faune sauvage à l’université de Liège. © Photo Marc Mélon – RTBF

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous