Monde

Sri Lanka : le Premier ministre désigné président par intérim

Ranil Wickremesinghe, le Premier ministre sri-lankais.
13 juil. 2022 à 09:47Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Maud Wilquin

Le Premier ministre srilankais Ranil Wickremesinghe a été désigné président par intérim, le président Gotabaya Rajapaksa ayant fui à l'étranger, a annoncé mercredi le président du Parlement.

"En raison de son absence du pays, le président Rajapaksa m'a dit qu'il avait nommé le Premier ministre pour agir en tant que président, conformément à la constitution", a déclaré Mahinda Yapa Abeywardana dans une brève allocution télévisée.

Le président Rajapaksa, qui avait promis de démissionner mercredi, est arrivé aux Maldives après avoir fui le pays, mais n'a pas encore officialisé son retrait.

La constitution prévoit, en cas de démission du président, que le Premier ministre assure l'intérim jusqu'à l'élection par le Parlement d'un député qui exercera le pouvoir jusqu'à la fin du mandat en cours, c'est-à-dire novembre 2024.

Ranil Wickremesinghe est lui-aussi contesté par les manifestants qui se mobilisent depuis trois mois. La police a fait usage de gaz lacrymogènes mercredi pour empêcher la foule d'envahir sa résidence officielle. 

Un couvre-feu a été instauré dans la province de la capitale Colombo et le gouvernement a déclaré l'état d'urgence.

Ranil Wickremesinghe, qui avait été nommé en mai pour sortir le pays de la pire crise économique de son histoire, s'est lui-même engagé à se retirer si un gouvernement d'union nationale était formé.

Sur le même thème

Journal télévisé 10/07/2022

Sri Lanka: démission du gouvernement

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Sri Lanka : un nouveau président élu, face à la colère du peuple et la pire crise économique du pays

Monde

Sri Lanka : l'état d'urgence déclaré

Monde

Articles recommandés pour vous