Icône représentant un article video.

Football

Standard - Grosjean revient sur le hors-jeu de Sissako : "On a l’impression que c’est un enfant de huit ans qui a tiré des petits traits"

Alexandre Grosjean sur le but du Standard annulé par le VAR : "On a l’impression que c’est un enfant de huit ans qui a tiré des petits traits"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le Standard de Liège a décidé de porter réclamation après la décision du VAR sur l’annulation du but de Moussa Sissako en toute fin de rencontre, samedi soir, face au Cercle de Bruges. Alexandre Grosjean, CEO du club, a expliqué cette décision dans Complètement Foot ce dimanche.

 

Ce n'est pas tolérable ce qui s'est passé samedi.

Pour le CEO du Standard de Liège, les outils mis à disposition du VAR n'ont pas été utilisés correctement. "Ils ont tracé une ligne de manière incohérente entre la tête de Sissako et le défenseur brugeois" explique-t-il. Pour lui, hier soir, le VAR n'a pas joué son rôle. "Le VAR, on sait ce que c'est, c'est quelqu'un qui assiste l'arbitre dans ses décisions. [...] Ici, clairement, c'est l'assistance vidéo qui a décidé en lieu et place de l'arbitre d'annuler un but qui avait été validé par l'arbitre et son juge de ligne. Ce n'est pas tolérable ce qui s'est passé samedi." Et de poursuivre : "j'ose espérer que le VAR, ce n'est pas un enfant de 8 ans avec une montre flik flak qu’il a reçue à sa communion ! Hors ici, on a l'impression que c'est un enfant de 8 ans qui a tracé les traits ..."

Loading...

Articles recommandés pour vous