RTBFPasser au contenu
Rechercher

La couleur des idées

Stéphane Malandrin lève un coin du voile de son mystérieux roman "Je suis le fils de Beethoven"

14 sept. 2020 à 07:18Temps de lecture1 min
Par Pascale Seys et Simon Brunfaut

Et si Beethoven avait eu un fils ? Cloîtré dans sa bibliothèque, Italo Zadouroff, un vieil homme dévoile le secret historique de sa naissance. Ludwig van Beethoven, dont tout le monde est persuadé qu’il mourut seul et sans descendance, fut en réalité l’amant très amoureux de sa mère, une domestique qui servait au château de Martonvásár, en Hongrie.

C’est l’histoire incroyable que nous raconte Stéphane Malandrin, scénariste et réalisateur français qui vit à Bruxelles depuis vingt ans. Fable littéraire pleine d’exubérance, qui balade son lecteur entre réalisme et fiction, Je suis le fils de Beethoven détourne sans cesse les codes pour mieux fabriquer une légende.

Auteur de livres jeunesse ainsi que du Mangeur de livres, paru au Seuil en 2019 et finaliste du Goncourt du premier roman, Stéphane Mandrin lève le voile sur ce mystérieux récit au micro de Pascale Seys, dans une rencontre à écouter ci-dessous

Sur le même sujet

Goethe et Beethoven, une rencontre tourmentée

Journal du classique

Benoît Peeters, aux origines de la psychanalyse et aux confins de la psyché humaine

La couleur des idées

Articles recommandés pour vous